Espaces réservés  Salariés | Associations | Administrateurs
/ LE DOSSIER / 2e édition du Hub sous les étoiles

Portfolio 2e édition du Hub sous les étoiles

Du 11 au 16 juillet, 200 adolescents de toute la France se sont rassemblés à Bombannes en Aquitaine, pour un séjour sous les étoiles, dans le cadre du dispositif de loisirs Léo Lagrange dédiés aux 11-15 ans : les Hubs Léo. Photos Benjamin Géminel.

  • Au cœur de la pinède et à deux pas du lac de Bombannes, 200 jeunes Hubeurs se sont rassemblés pour la deuxième édition du « Hub sous les étoiles », un camp d’été annuel qui privilégie la découverte, l’expérimentation et le vivre ensemble.

  • « Le Hub a pour ambition de créer des espaces réels et virtuels favorisant les échanges, les rencontres, les découvertes pour les adolescents », explique Estelle Rossi, directrice des programmes et de la qualité. « Le Hub sous les étoiles est une des manifestations de cette volonté éducative. Nous avons donc imaginé un séjour au croisement de plusieurs disciplines : sport, culture, numérique, engagement où le vivre ensemble et la rencontre de l’autre sont centraux. Par ailleurs, cette année, dans le cadre des 80 ans des congés payés, la thématique du droit aux vacances est l’un des fils rouges du séjour ! »

  • « Les jeunes rencontrent d’autres jeunes de villes et d’horizons différents et ils adorent ! Ils discutent beaucoup pendant les temps informels. C’est ça l’esprit Hub », raconte Mohamed Avci, responsable du Hub de Saint-Priest (69). « Selon moi, c’est un beau dispositif. Il y a vraiment une notion de groupe et une identité. Les jeunes s’identifient comme Hubeurs ! »

  • Et ça marche ! « Les jeunes vont spontanément les uns vers les autres », témoigne Mohamed Bensouna, responsable Hub à Valence (26). « La mayonnaise a pris ! » Dylan, 14 ans, poursuit : « C’est l’occasion de rencontrer de nouvelles personnes qui viennent des quatre coins de la France. Pour ma part, j’ai fait la connaissance de plein de monde à la vaisselle ! »

  • Pendant cinq jours, les jeunes ont pu s’adonner à de nombreuses activités culturelles (street art, percussions…) et sportives (course s’orientation, beach-volley…), actions d’engagement, aventure, expérimentations autour des médias numériques…

  • A l’atelier sérigraphie, les participants réalisent des affiches, des cartes postales et même des tote bags. « Au-delà de la pratique manuelle, je leur présente aussi ce qu’est la sérigraphie », explique Hugues Legrand. « C’était sympa ! En plus, on peut ramener les affiches chez nous », s’exclament en chœur Jocelyn et Mathis, 14 et 13 ans.

  • Une initiation à la percussion est également proposée. « L’objectif de l’atelier est d’apprendre aux jeunes des techniques de frappe mais aussi à ressentir le tempo », racontent Aurélien et Clément, animateurs de l’atelier. « C’est génial quand ils arrivent à comprendre le rythme. Nous sentons alors que la dynamique prend. Dans ces moments-là, une belle énergie se dégage ! »

  • Des volontaires Démocratie & Courage de Léo Lagrange Méditerranée animent, quant à eux, des ateliers sur l’engagement. « Pour débuter l’atelier, nous lançons un jeu brise-glace : Où êtes-vous nés ? Où vivez-vous ? », explique Manon Melendez, animatrice du réseau Démocratie & Courage en Languedoc-Roussillon. « Nous évoquons ensuite la notion de stéréotypes et de préjugés à travers l’exemple d’une région. »

  • Et hop, le débat est lancé ! « L’objectif de notre atelier est de casser les préjugés et de créer une cohésion de groupe. Nous les faisons réagir afin qu’ils comprennent le fonctionnement des préjugés. », poursuit Manon. Et c’est chose faite comme en témoigne Alexis, 12 ans : « J’ai compris plein de nouvelles choses, notamment comment se construit un préjugé. »

  • Sur la plage, c’est atelier sport. Au programme : beach-volley, beach-rugby, football australien… « Le sport est avant tout un outil de cohésion et de reliance sociale », explique Lucas Deguilhen, coordinateur adjoint au séjour Hub. « C’est également l’occasion de découvrir de nouvelles pratiques sportives (football australien, vortex…). On sort des sentiers battus ! »

  • Une course d’orientation nocturne a également était organisée. « Ce type d’activité implique l’idée de dépassement et d’inconnu. Chaque groupe a une seule lampe. Il est nécessaire de se faire confiance », raconte Lucas. « Les jeunes sortent de leur zone de confort et créent des liens avec les autres. » Ce qui n’a pas manqué de faire son effet ! « Ça change des courses habituelles », commente Chahynez, 13 ans. « C’était drôle ! »

  • « Le Hub sous les étoiles », c’est aussi rompre avec le quotidien. « Aucun ne connaissait l’océan », explique Mohamed, responsable du Hub de Valence. « C’est la première fois qu’ils allaient aussi loin. »

  • « C’est une réelle réussite d’avoir 200 adolescents de toute la France, de tous les territoires. Ils font plus que se côtoyer. Les préjugés tombent, des amitiés se créent », conclut Estelle Rossi.


Vers le haut