Espaces réservés  Salariés | Associations | Administrateurs
/ Toute l'actualité / ALLDC : une formation nationale ouverte sur le monde

ALLDC : une formation nationale ouverte sur le monde

Invités à la formation annuelle organisée par l’Association Léo Lagrange pour la défense des consommateurs (ALLDC) à Paris en décembre dernier, deux représentants des fédérations Léo Lagrange africaines, Jean-Aimé Mouganga du Gabon, et Ibrahim Sidibé du Mali, tous deux Animateurs de développement associatif (ADA), ont répondu présents : retour d’expériences.

Depuis plusieurs années maintenant, l’ALLDC participe à la convention continentale annuelle Léo Lagrange en Afrique, qui s’est tenue à Dakar en 2016. C’est dans ce cadre qu’a été lancée une action commune : profiter d’une formation du réseau des associations locales à Paris et immerger nos représentants africains dans le quotidien d’une association de consommateurs française.

C’est ainsi que Jean-Aimé et Ibrahim ont pu participer à la formation dédiée cette année à la prévention et au traitement des situations de surendettement. Ils ont découvert les actions des professionnels du logement, de la banque, du crédit pour prévenir et/ou traiter les incidents de paiement.
Si la situation des consommateurs dans leur pays est difficilement comparable, l’occasion leur a été donnée de découvrir le code de la consommation et la protection des consommateurs en France.

Ils ont ensuite été conduits par l’une des juristes de l’association à la Maison de Justice et du Droit de Saint Denis pour assister à l’une des permanences de l’ALLDC.
La semaine s’est achevée par l’étude de dossiers de consommateurs et par une réunion de travail afin de dresser les grandes lignes d’un projet à développer au Mali sur le thème de l’alimentation et des médicaments, mais aussi par la création au Gabon d’une association des jeunes consommateurs. Cette dernière se donnera pour mission l’éducation à la consommation par et pour les jeunes.

La journée mondiale des consommateurs, le 15 mars 2017, sera l’occasion de poser les premières pierres de ces projets utiles et ambitieux. Malgré le climat hivernal parisien, nos ADA ont apprécié cette semaine d’immersion et rentrent avec des nouvelles perspectives de développement.


Vers le haut