Espaces réservés  Salariés | Associations | Administrateurs
/ Ile-de-France / Des activités pour ouvrir les horizons

Portfolio Des activités pour ouvrir les horizons

Au quotidien, la Fédération Léo Lagrange accompagne les collectivités dans la mise en place de la réforme des rythmes éducatifs et propose des activités périscolaires ludiques et éducatives partout en France. Focus sur les communes de Bargny-Betz-Antilly (60), où Léo Lagrange Nord-Ile-de-France gère, entre autres, les Nouvelles activités périscolaires. Photos Benjamin Géminel.

  • Chaque vendredi de 13h à 16h30, l’équipe d’animation Léo Lagrange propose un panel d’activités éducatives diversifiées en mettant l’accent sur l’accès à la culture, l’animation sportive, l’éducation à l’alimentation, la citoyenneté….

  • « Les enfants ont un large choix d’activités avec un réel contenu pédagogique », explique Carmen Castillo-Martin, directrice des Nouvelles activités périscolaires (NAP) pour les communes rurales de Bargny-Betz-Antilly.

  • « J’espère que vous êtes bien installés car maintenant, voici la rubrique Univers avec Gilda sur GARAFLAM ! » Micro à la main et casque sur la tête, Gilda s’entraîne à introduire sa rubrique. L’ambiance est relativement studieuse, chaque groupe se préparant à l’enregistrement.

  • « C’est un peu magique de parler au micro », raconte Frédérique Ghys, intervenante pour l’atelier radio et animatrice radio sur RVM, la radio locale de Crépy-en-Valois (60). « Cet atelier est une invitation à découvrir le monde de la radio et le travail que cela représente en coulisses. » L’objectif est de réaliser une émission de radio qui sera ensuite diffusée sur les ondes de RVM pendant une semaine. Les enfants pourront venir dans les locaux de la radio accompagnés de leurs parents pour écouter leur émission. « C’est du sérieux ! », lance Frédérique. « Et puis, c’est un moment très valorisant pour les enfants ! »

  • Après l’atelier radio, changement de décor. Bienvenue sur la planète Agora ! « A partir de maintenant, vous ne vivez plus sur la planète Terre mais sur la planète Agora », lance Anne de Mullenheim, chargée de mission pédagogique pour la Fédération Léo Lagrange. « A votre avis, que faut-il sur cette planète pour que les habitants s’y sentent bien ? » Pendant près d’une heure, les enfants ont échangé et réfléchi à la manière la plus adaptée d’organiser cette nouvelle planète.

  • « Planèt’Agora » est un grand jeu coopératif, réalisé par la Fédération Léo Lagrange, qui vise à sensibiliser les enfants, âgés de 8 à 11 ans, au vivre ensemble et à la laïcité. « L’objectif est que les enfants comprennent l’articulation entre les besoins des citoyens et leurs possibilités d’action, en collectif », explique Anne.

  • Au fil des défis et des petits jeux, les enfants se mettent d’accord sur les types d’infrastructures qu’ils souhaitent implanter, ou non, sur leur nouvelle planète : bâtiments publics, parcs et jardins, voiries… Et ils peuvent même en inventer de nouvelles en les dessinant eux-mêmes!

  • De nombreux défis attendent les jeunes Agoriens. A quoi sert un gouvernement ? Quels transports sont les moins polluants ? Quelles matières pourraient être enseignées sur Agora ? Les joueurs doivent se concerter et se mettre d’accord tous ensemble sur les actions à mener. Des mimes à réaliser, des charades à deviner, des slogans à trouver, sont autant de défis supplémentaires à relever !

  • Pendant que les plus grands imaginent une planète où il fait bon vivre, les maternelles sont en plein atelier arts plastiques. Après s’être familiarisés avec la période bleue de Picasso lors d’un atelier précédent, les enfants se lancent dans la création de hiboux.

  • « Tous les ateliers que nous mettons en place visent à développer la curiosité, l’esprit d’équipe, la créativité », explique Carmen. Bricolage, cuisine, théâtre, poterie sont autant d’activités proposées aux enfants en lien avec la communauté éducative et la vie associative locale.


Vers le haut