Espaces réservés  Salariés | Associations | Administrateurs
/ LE DOSSIER / Développement de l’animation péri et extrascolaire au Kurdistan irakien

Développement de l’animation péri et extrascolaire au Kurdistan irakien

_ASC8331

L’éducation populaire au Kurdistan irakien

 

REPORTAGE / Parcours de formation au Kurdistan irakien

 

REPORTAGE / Retour sur les actions Léo Lagrange au Kurdistan irakien

 

REPORTAGE / Entretien sur le programme Education au Kurdistan irakien

 

REPORTAGE / Découvrez les lauréats 2016 de la minute de Léo


REPORTAGE / Développement de l’animation péri et extrascolaire au Kurdistan irakien

La Fondation France Libertés et la Fédération Léo Lagrange lancent la mise en œuvre d’un programme de développement de l’animation péri et extra-scolaire dans neuf camps de réfugiés du Kurdistan irakien ainsi que la formation de formateurs et d’animateurs en éducation non-formelle et la création de certification avec le gouvernement.

Le Kurdistan irakien, qui se trouve au Nord de l’Irak et à l’ouest de la Syrie, fait face à une vague sans précèdent de réfugiés syriens et de déplacés irakiens depuis plusieurs années.


Parmi eux se trouvent de nombreux enfants (environ 500 000), traumatisés par la guerre et l’exil. Dans les camps, ils ne bénéficient pas ou peu d’activités structurantes et éducatives. De même beaucoup d’adultes, pourtant qualifiés et motivés, se retrouvent sans activités laissant place à la frustration et à la perte d’estime de soi.

Le projet
Lancé à l’initiative de la Fondation France Libertés en partenariat avec la Fédération Léo Lagrange, il s’agit d’une part de mettre en œuvre un programme de développement de l’animation péri et extra-scolaire dans neuf camps de réfugiés du Kurdistan irakien. D’autre part, l’objectif est également de former kurdes et réfugiés à l’animation volontaire et d’accompagner le Kurdistan dans sa politique jeunesse en développant deux parcours de formation (formateurs et animateurs en méthodes actives). La priorité est donc dans un premier temps de recruter, former et encadrer des animateurs volontaires. Des activités débuteront dès le mois de novembre dans trois camps du Kurdistan irakien. Une coordinatrice du programme vient d’être recrutée et s’installera pour 18 mois sur place.

Les actions
Avec l’appui des formateurs de notre institut de formation Campus Léo Lagrange, deux sessions de formation ont déjà eu lieu en août 2015 et en février 2016. Cette dernière  session a permis à vingt-cinq animateurs d’être formés (dont neuf issus du camp de déplacés de Bardarash). Chaque session permet d’identifier des améliorations pour les futures formations. Plusieurs formateurs formés en février dernier mettent actuellement en place des activités d’éducation populaire en direction des enfants du camp de Bardarash.

IMG_20160614_121343


Vers le haut