Espaces réservés  Salariés | Associations | Administrateurs
/ Ile-de-France / Développer la coopération entre professionnel.le.s et parents

Développer la coopération entre professionnel.le.s et parents


Chaque année pendant une semaine, la halte-garderie Cavaignac, située à Paris et gérée par Léo Lagrange Nord-Ile-de-France, organise une semaine autour de l’éducation à l’image. A l’origine de cette initiative, Perrine, une maman dont l’enfant fréquente la halte-garderie. Retour sur ce projet qui mêle culture et coopération entre parents et professionnel.le.s.

« Vos tickets, s’il vous plaît ! » Les enfants s’exécutent, donnent leurs tickets et s’installent devant le grand écran. C’est parti pour une vraie séance de cinéma… au sein de la halte-garderie Cavaignac à Paris ! Pendant une dizaine de minutes, les enfants âgés découvrent l’histoire de la lumière qui se promène. Et ça marche ! Guidés par les commentaires de Perrine, les enfants se laissent emporter par les images, les sons…

Pendant une semaine, chaque jour, les enfants découvrent un film suivi d’ateliers en lien avec ce qu’ils ont vus. « L’objectif de ces séances est d’éduquer les enfants à voir ensemble, à écouter les réactions des uns des autres, à partager une émotion et à regarder de belles choses ! », explique Perrine. « C’est également l’occasion de les habituer à une pratique culturelle importante. »

Durant toute la projection, les enfants réagissent, commentent ce qu’ils voient. « J’ai commencé à montrer des films à mon enfant, très jeune, et me suis dit que ce serait intéressant d’animer ce genre d’atelier à la halte-garderie. L’équipe a tout de suite été partante ! »

Après chaque séance, une activité en lien avec les images projetées est animée par les professionnel.le.s de la halte-garderie. Aujourd’hui, des jeux autour des ombres et lumières sont prévues. « Notre objectif est d’accompagner les émotions de l’enfant », explique Jennifer Boutrois, directrice de la halte-garderie. « On tente de recréer des ambiances, des images, des moments que les enfants ont vus… C’est passionnant de se confronter à leurs émotions et de les accompagner » « C’est l’occasion pour eux de se poser, de travailler leur imaginaire et de reproduire ce qu’ils ont vu », complète Alan Devaux, éducateur de jeunes enfants.

Au-delà de cette semaine dédiée au cinéma et à l’image, les parents ont bien d’autres occasions de participer à la vie du lieu. « C’est très important pour nous que la halte-garderie soit ouverte aux parents et qu’ils soient associés à la vie de la structure », explique Jennifer. Que ce soit via Edwin, la mascotte crocodile, qui part en week-end voire en vacances avec les familles, ou à travers les ateliers parents-enfants et le conseil des parents, la halte-garderie propose des temps conviviaux réguliers qui permettent aux parents de prendre part à la vie de la structure.  « Nous sommes à leur écoute. Nous prenons en compte leur avis. Il existe un réel échange et de la bienveillance », poursuit Jennifer. Ces temps d’échanges sont autant d’occasion de créer du lien et de familiariser les parents avec le travail des professionnel.le.s. Les parents peuvent ainsi s’investir et trouver leur place dans l’établissement !

 


Vers le haut