Espaces réservés  Salariés | Associations | Administrateurs
/ Provence-Alpes-Côte d’Azur / Douceurs entre les murs

Douceurs entre les murs

Fleur Sana

Une résidence de trois artistes s’est tenue du 13 au 15 juin 2016 au centre pénitentiaire d’Avignon-Le Pontet. Les stagiaires de la formation « métiers et techniques du spectacle » assurée par l’institut de formation Léo Lagrange PREFACE, bouclaient un apprentissage de deux mois et demi et ont mis à profit leurs nouvelles compétences en prenant en charge la logistique de cet événement.

Durant trois jours, les douze stagiaires de la formation « métiers et techniques du spectacle » ont mis en pratique leurs connaissances acquises dans les conditions réelles de la profession. PREFACE, en partenariat avec l’Institut supérieur des techniques du spectacle d’Avignon, a permis aux personnes placées sous main de la justice de découvrir une palette de domaines techniques relatifs aux métiers du spectacle (son, lumière, sécurité, plateau–machinerie et décor), d’acquérir des compétences dans ces domaines et de se projeter dans ces métiers, tout en sachant en appréhender les risques professionnels.

« Les stagiaires se préparent à l’emploi par l’initiation aux techniques de base du métier de technicien du spectacle. Ils peuvent également mettre en exergue des compétences transférables dans un autre secteur d’activité, comme par exemple vers les métiers de l’électricité. La formation, qui reste un moment de réflexion sur l’avenir, favorise l’émergence d’un choix personnel d’orientation », explique Dominique Satabin, directeur de PREFACE. Le centre pénitentiaire d’Avignon-Le Pontet a découvert les sons électro d’Akwaba et la voix troublante de Fleur Sana. Une rencontre favorisée par Akwaba, une coopérative culturelle qui s’affirme « indisciplinaire ». Au-delà d’une mise en situation pour les stagiaires qui auront pu se confronter à la réalité professionnelle et côtoyer des artistes de près, cet événement culturel, véritable réussite, aura été une occasion parmi d’autres de faire entrer l’art dans l’enceinte du centre pénitentiaire. Un buffet, préparé par les stagiaires de la formation cuisine, a clos de manière festive ce moment musical. « Cette résidence est un succès partagé par les stagiaires, les artistes présents et l’administration pénitentiaire » conclut Dominique Satabin.

550 heures stagiaires chaque année

PREFACE accompagne les personnes placées sous main de justice, qu’elles soient incarcérées ou en aménagement de peine, à une préparation active à leur sortie. Au-delà de la professionnalisation des personnes détenues et de leur insertion, les actions de PREFACE participent dans la lutte contre la récidive. Pour ce faire, l’institut propose un ensemble d’actions de socialisation, de mobilisation sur projet et des actions de formations qualifiantes et certifiantes. Le savoir-faire de PREFACE permet aussi d’animer des temps de formation, présent sur plus de trente établissements pénitentiaires auxquels s’ajouteront bientôt 9 établissements d’Ile-de-France, a accompagné 20 138 personnes dont 16 426 dans des actions d’orientations et d’accompagnements et réalisé plus de 550 000 heures stagiaires.

Pour en savoir plus sur PREFACE


Vers le haut