Espaces réservés  Salariés | Associations | Administrateurs
/ Collectivités / Favoriser l’engagement avec les activités périscolaires

Paroles d'élu·e·s Favoriser l’engagement avec les activités périscolaires

À Lille (59), les nouvelles activités périscolaires sont de véritables parcours d’engagement. Léo Lagrange Nord-Île-de-France a élaboré pour la ville cinq programmes axés sur la citoyenneté, la culture scientifique, l’exploration artistique et la sensibilisation au développement durable. Ces activités sont réalisées en co-animation entre les animateur.rice.s Léo Lagrange qui apportent une expertise et les animateur.rice.s de la ville qui sont référent.e.s des classes et soutiens lors de la séance. Après avoir fait le point sur le thème de l’atelier, le matériel, ou encore sur les missions de chacun.e, la séance peut débuter…

 

Entretien avec Charlotte Brun, maire adjointe en charge des politiques éducatives, des équipes de réussites éducatives, du projet éducatif global, des relations avec les écoles privées et de la parentalité

Lille – Nord
231 491 habitant·e·s – Métropole

Pouvez-vous expliquer la politique éducative de Lille et plus spécifiquement les nouvelles activités périscolaires ?
À Lille, nous avons 83 écoles, ce qui représente environ 12 500 enfants scolarisés, et la Fédération Léo Lagrange est présente sur 18 écoles pour l’année 2015-2016. C’est une ville qui, dans ses valeurs, a beaucoup d’attachement pour l’éducation populaire et considère qu’il est essentiel de travailler avec les citoyen.ne.s constitués en association. Pour nous la réforme des rythmes de l’école a permis de dégager du temps périscolaire nouveau, et d’aller plus loin dans le développement de notre projet éducatif global, qui fut l’un des premiers en France.

Quelles étaient vos attentes et vos besoins lors de l’élaboration de votre appel à projets sur les nouvelles activités périscolaires ?
Ce projet ne pouvait pas être pas unilatéral et descendant, on ne voulait pas que la ville décide seule. Le projet repose essentiellement sur le diagnostic partagé entre les parents, les enseignant.e.s, les élu.e.s et les associations, plus particulièrement celles avec lesquelles nous travaillons. Pour nous, c’était une évidence de construire ce diagnostic de territoire avec l’ensemble des acteurs du territoire.

Comment se matérialisent ces parcours dans votre projet éducatif ?
Nous avons dessiné des axes sur lesquels il nous semblait important d’approfondir les actions engagées sur les nouvelles activités périscolaires. Notre projet s’articule donc autour de cinq axes à savoir le soutien des apprentissages, la culture, le sport et la santé, la culture scientifique et enfin la citoyenneté et le développement durable, un axe dans lequel Léo Lagrange s’épanouit totalement.

Selon vous, quelle est la plus-value de la Fédération Léo Lagrange ?
La Fédération Léo Lagrange a un vrai projet éducatif de territoire. Elle dispose également d’une vraie expérience sur l’éveil à la citoyenneté et considère l’enfant comme un adulte en devenir avec des responsabilités. Nous apprécions la qualité de leur approche pédagogique qui conçoit un enfant dans sa spécificité dans le respect de son parcours tout en répondant à des problématiques sociétales fortes, et en sachant donner aux enfants toute leur place.

Pour nous la réforme des rythmes de l’école a permis de dégager du temps périscolaire nouveau, et d’aller plus loin dans le développement de notre projet éducatif global, qui fut l’un des premiers en France

Les ateliers citoyens

Chaque cycle d’activités est composé de douze séances. Pour finir le cycle, le travail des enfants est toujours valorisé lors d’une séance de restitution avec les parents et les personnels éducatifs.

  • Les p’tits chimistes est un atelier qui éveille à la culture scientifique. L’objectif est d’amener l’enfant à être acteur de son activité dans un univers scientifique où chaque séance est une expérience particulière.
  • écolo-labo est un module qui sensibilise au développement durable et aux éco-gestes. L’idée est de faire vivre aux enfants différentes dimensions de l’environnement pour qu’ils saisissent leur impact sur la planète et pour les rendre curieux du monde qui les entoure.
  • Défis & Différences est un programme d’éducation à la citoyenneté et de sensibilisation à la lutte contre les discriminations.
  • Les Ateliers philo-citoyens permettent d’initier les 3 à 12 ans à la réflexion philosophique. L’idée est d’aider les enfants à réfléchir, à poser des questions, à s’écouter les un.e.s les autres, à se construire un sens critique et à s’ouvrir au débat.
  • Les p’tits décodeurs est un parcours artistique qui cherche à explorer le monde de l’image. À travers l’éducation à l’image, aux médias et au numérique, l’idée est de développer la créativité des enfants.

Focus sur…

> conçus et animés par Léo LagrangeNord-Île-de-France depuis 2014
> 18 écoles
> 468 ateliers
> plus de 1 000 enfants sensibilisé·e·s

Le mot de…

Anrafati, animatrice
En tant qu’animateur.rice.s, nous apportons notre touche personnelle dans nos animations. Par exemple pour « Les p’tits chimistes », certes on a un module préparé, mais on le fait à notre façon, on y ajoute notre touche, notre personnalité. Ensuite on le partage avec nos collègues, qui peuvent ou non reprendre nos idées, et c’est comme cela que les ateliers s’enrichissent.

ISBN : 979-10-94284-04-9
64 pages
Format : 20 x 23,9 cm
Prix public : 15 €
© Les Éditions Léo Lagrange

Lire la version numérique du livre :


Vers le haut