Espaces réservés  Salariés | Associations | Administrateurs
/ Nord-Pas-de-Calais / Focus sur le dispositif ANCV-Soléo

Focus sur le dispositif ANCV-Soléo

Porto

Depuis plusieurs années, le partenariat entre la Fédération Léo Lagrange et l’Agence nationale des chèques-vacances (ANCV) permet à des jeunes âgés de moins de 26 ans de pouvoir partir en vacances. Grâce à une bourse, les 18-25 ans souhaitant partir en voyage mais dont les revenus sont limités, peuvent aujourd’hui prendre le large. Le projet ANCV-Soléo offre un accompagnement méthodologique afin que les jeunes puissent partir en toute autonomie.

Depuis plus de quinze ans, le programme d’aides aux projets vacances (APV) permet à des jeunes de partir en vacances. Le projet doit concerner au minimum deux personnes. Le voyage se déroule en toute autonomie et doit durer quatre nuits consécutives et au maximum quatorze jours. Les volontaires peuvent choisir entre des vacances en France ou dans l’un des vingt-huit Etats membres de l’Union Européenne. L’aide financière apportée par l’ANCV ne dépasse pas les 80% du budget total du projet « vacances ». Elle correspond à vingt-cinq euros par jeune et par jour pour un séjour en France. Si le séjour se déroule hors de nos frontières, le montant sera de soixante-cinq euros par jeune et par jour. Le montant total ne peut excéder 600 euros par jeune. La Fédération Léo Lagrange offre un accompagnement méthodologique à tous les jeunes qui souhaitent tenter l’aventure. L’objectif est de favoriser l’autonomie des 18-25 ans.

road trip Angleterre

Road trip en Angleterre

Céline Mathieu est étudiante en psychologie mais aussi volontaire active du programme « Démocratie et Courage » de Léo Lagrange Nord-Ile-de-France. C’est comme cela qu’elle a connu le dispositif ANCV-Soléo. Son compagnon pour ce voyage est Gaspard Macquet. Ce dernier étudie l’ingénierie du bâtiment. Ils ont décidé de rejoindre l’Angleterre pour un séjour de dix jours. Ce jeune duo préfère l’ambiance calme et douce des petites villes à celles des grandes villes. Leur séjour s’est déroulé en plusieurs étapes, afin de profiter un maximum des petites villes de campagne « Nous voulions découvrir une partie de ce pays anglophone, notamment la campagne anglaise. Nous avions une voiture sur place, ce qui nous a permis d’être libres dans nos déplacements. Nous sommes allés à Londres, Brighton, Winchester, Stonhenge, Bristol et Bath sur une durée de 10 jours ». Les deux lillois ont souhaité faire ce voyage « en dehors du cadre familiale pour y découvrir une démarche de voyage unique et qui ressemble à notre duo », confie Céline. Et lorsqu’on lui demande si partir en binôme dans un pays inconnu lui fait peur, la jeune femme répond très sereinement  « Je suis dans le monde associatif depuis un an avec Léo Lagrange, ce qui m’a permis d’avoir une ouverture humaine sur la collaboration au sein d’une équipe vers un but commun ». Grâce au dispositif ANCV-Soléo, Céline et Gaspard ont pu réaliser leurs objectifs. « Découvrir ce qui nous entoure, apprendre de nouvelles choses et de découvrir de nouvelles cultures », explique Céline. « Nous avons pu discuter avec des gens pour en apprendre plus sur leur mode de vie et découvrir ce pays qui nous était complètement inconnu.  Grâce au financement ANCV-Soléo nous avons pu profiter de chaque instant, des visites de musées, des restaurants et de la vie quotidienne. Sans ce financement, nous n’aurions pas pu partir.».

Cynthia et Aurélie à la découverte de Porto

Cynthia Bardat est diplômée d’un master de Commerce. Depuis mai 2016, elle est en service civique au sein du pôle Engagement de Léo Lagrange Nord-Ile-de-France. La jeune femme, accompagnée de son amie Aurélie Sieuw a choisi de découvrir la ville de Porto. Durant six jours, les deux complices ont multiplié les découvertes atypiques et les rencontres. « Nous logions dans une auberge à Porto. Nous avons rencontré plein de personnes de cultures et de nationalités différentes » explique Cynthia. Durant leur séjour, les deux amies, ont joué les touristes dans les rues de la ville portugaise. « Nous avons découvert une ville magnifique et son tram très atypique. De plus nous avons été émerveillées par les plages magnifiques d’Espinho. Cette municipalité se situe dans le grand Porto. Nous sommes également allées à la découverte d’Aveiro, le petit Venise du Portugal, qui se situe à quarante-cinq minutes de Porto. Dans cette petite ville pleine de charme, nous avons découvert les moliceiros.  Des barques à proue relevée utilisées pour ramasser les algues » raconte Cynthia. Pour Aurélie, le dispositif ANCV-Soléo a été « un sacré coup de main pour partir découvrir une autre culture et faire des rencontres ». « Je conseille à tous les jeunes de tenter l’aventure, c’est un moment inoubliable. » 

 


Vers le haut