Espaces réservés  Salariés | Associations | Administrateurs
/ Bourgogne / Franche-Comté / Inauguration du Hub de Dijon Mansart

Portfolio Inauguration du Hub de Dijon Mansart

Le 26 février, la Fédération Léo Lagrange inaugurait le Hub de Dijon Mansart, un dispositif de loisirs dédié aux 11-15 ans, en présence de François Rebsamen, Maire de Dijon, Président du Grand Dijon, de représentants de Boeing France, entreprise partenaire du programme, de Bruno Le Roux, président de la Fédération Léo Lagrange, de Yann Lasnier, secrétaire général de la Fédération Léo Lagrange, et bien sûr les 11-15 ans du Hub de Dijon. Photos Benjamin Géminel.

  • Dès 10h, les premiers adolescents poussent la porte du Hub afin de participer à cette journée d’inauguration. Le Hub de Dijon Mansart est l’un des 28 Hubs créés par la Fédération Léo Lagrange dans le but de pallier le phénomène de désertion des 11-15 ans trop souvent constaté au sein des accueils de loisirs classiques.

  • « Cosmonaute ! » s’écrit Cassandre. Aidés de cet indice, ses camarades balaient du regard les photos posées devant eux pour retrouver celle évoquée par Cassandre. « Pause Photo Prose » est l’un des quatre ateliers proposés aux jeunes ce matin.

  • Avec « Pause Photo Prose », initiation ludique à la lecture de l’image, Cassandre et son équipe se questionnent sur l’origine des photographies, aiguisent leur œil de citoyen et de consommateur d’image et se forgent un point de vue personnel.

  • Bruno Marguery, ingénieur chez Boeing, anime un atelier pour mieux comprendre le fonctionnement d’un avion. Comment vole-il ? Pourquoi y a-t-il des turbulences ? Autant de questions que se posent les apprentis ingénieurs réunis autour de la table.

  • Pendant ce temps, un autre groupe se lance dans la construction d’une station spatiale et de voitures lunaires grâce au Space kit « Little bits ».

  • Le 4e atelier se concentre sur la découverte des métiers et des branches professionnelles avec le jeu Boussol’avenir. « L’objectif est de déconstruire les clichés que les jeunes peuvent avoir sur certains métiers », explique Audrey, animatrice pour le Hub et stagiaire BPJEPS. « C’est l’occasion de leur faire découvrir des métiers et de voir quel est leur niveau de connaissance des différentes branches professionnelles. »

  • Ces ateliers sont à l’image des activités proposées toute l’année dans chaque Hub sur le temps péri- et extrascolaire : des activités sportives, des animations culturelles, l’éducation aux médias, l’accompagnement de projets, la découverte du territoire et de ses ressources et enfin, avec l’appui de Boeing France, un cycle d’animations de découverte des métiers et du monde de l’entreprise.

  • « Il est important d’aider les jeunes à réaliser leur potentiel et à préparer leur avenir via des activités ludiques et stimulantes », a introduit François Rebsamen. « La municipalité est très heureuse d’inaugurer ce dispositif à Dijon. »

  • L’une des particularités des Hubs Léo est de proposer aux jeunes d’explorer de manière ludique les possibles professionnels à travers le cycle d’animation « Hub métiers ». Créer au plus tôt des passerelles avec les professionnels et les entreprises, notamment dans les filières scientifiques et industrielles, constitue un enjeu important. C’est cette approche qui a convaincu Boeing France, dans le cadre de son programme de mécénat, de soutenir la démarche du Hub métiers.

  • « Nous sommes ravis de travailler avec Léo Lagrange, une association reconnue en France, et ce, sur l’ensemble du territoire français », a déclaré Antoine Balas, directeur de la communication de Boeing France. « Ce programme représente l’opportunité pour les jeunes de Dijon d’en savoir plus sur les perspectives professionnelles qu’offre le secteur aéronautique, tout en participant à un projet éducatif qui favorise la cohésion sociale, la diversité et l’égalité des chances. Au cours des 20 prochaines années, les compagnies aériennes devront recruter 558 000 nouveaux pilotes et 609 000 nouveaux techniciens ».

  • « Ce partenariat avec Boeing représente l’ouverture sur le monde réel », a poursuivi Bruno Le Roux, président de la Fédération Léo Lagrange. « Je suis très heureux que nous arrivions à faire en sorte de ne rien céder à la dimension éducative et en même temps de recueillir l’appui d’une grande entreprise qui fait rêver, pour essayer d’éveiller de l’intérêt, de la curiosité… »

  • Après les discours, l’heure de l’inauguration officielle Hub de Dijon Mansart a sonné !

  • L’inauguration du Hub de Dijon Mansart s’est clôturée par un lancer d’avions en origami et un buffet, réalisé par les jeunes eux-mêmes.

  • Pour les hubbers, l’après-midi s’est poursuivi à l’aéroclub de la Côte d’Or pour un baptême de l’air.

  • Après avoir effectué les vérifications d’usage de l’appareil avec leur pilote Daniel, les jeunes sont prêts pour le décollage.

  • C’est parti pour 20 minutes de vol !

  • « C’était trop bien ! », lance Hugo dans un grand sourire. « J’ai trop envie de reprendre l’avion. »

  • Chacun des adolescents est reparti avec son diplôme de baptême de l’air en poche.


Vers le haut