Espaces réservés  Salariés | Associations | Administrateurs
/ PRESSE / La Fédération Léo Lagrange salue la venue de Patrick Kanner à son 25e Congrès

La Fédération Léo Lagrange salue la venue de Patrick Kanner à son 25e Congrès

© Benjamin Géminel
A l’occasion de son 25e Congrès, La Fédération Léo Lagrange accueille son ministre de tutelle, Patrick Kanner, ministre de la ville, de la jeunesse et des sports. 
Avec 85% de ses salariés travaillant dans l’animation et une fédération multisports en son sein,  la  Fédération Léo Lagrange interprète sa présence comme une reconnaissance.

 

La Fédération Léo Lagrange compte 4 300 salariés, 49 000 adhérents et 11 Fédérations en Afrique, ce qui en fait l’une des plus importantes associations dans le champ de l’éducation populaire. Avec comme cœur de métier l’animation locale, la Fédération assure  au service des collectivités territoriales la gestion d’accueils collectifs de mineurs, d’accueils périscolaires ou encore la formation volontaire et ce, sur tout le territoire.

Un rôle social important
Fortement impliquée dans la mise en place des rythmes éducatifs, la Fédération s’est positionnée à plusieurs reprises à ce sujet en soulignant l’importance de la concertation et de la co-éducation au sein du système éducatif. Elle souhaite notamment que les animateurs puissent voir leur fonction sociale confortée par cette réforme alors même que cette profession célèbre son 50e anniversaire. A l’occasion de son Congrès, la Fédération souhaite ainsi valoriser son expertise et sa capacité d’innovation en matière d’animation locale. Après son intervention en plénière, Patrick Kanner sera invité à découvrir un nouveau dispositif développé par la Fédération Léo Lagrange pour répondre à la désertion des structures d’accueils collectifs par les adolescents : le Hub Léo, dédié aux 11-15 ans.

Pour une approche citoyenne du sport
M. le ministre sera ensuite invité à visiter le stand de l’Union nationale sportive Léo Lagrange (UNSLL) qui fête ses 30 ans cette année, l’occasion de rencontrer les équipes de l’UNSLL et de sportifs (monocycle, football australien), et de prendre connaissance des programmes et outils éducatifs de l’UNSLL.

La Fédération Léo Lagrange défend en effet une approche citoyenne et associative du sport . « L’éducation est la raison d’être des fédérations d’éducation populaire. L’éducation par le sport et le sport pour tous sont donc tout naturellement les raisons d’être de l’UNSLL, avec pour objectif premier de participer à la construction sociale et de faire du sport un outil d’émancipation », explique Françoise Bouvier, présidente de l’Union nationale sportive Léo Lagrange. « Il est important que toutes les expressions du sport aient leurs places au sein du paysage sportif et des institutions qui
 doivent les rassembler. »

Contacts : Camille Dombret – 06 78 06 27 91 – camille.dombret@leolagrange.org
Amélie Jouve – 06 22 85 11 35 – amelie.jouve@leolagrange.org


Vers le haut