Espaces réservés  Salariés | Associations | Administrateurs
/ Portfolios / La jeunesse en mouvement

Portfolio La jeunesse en mouvement

Le 10 octobre à la Friche de la Belle de Mai à Marseille, une centaine de jeunes, qui fréquentent les structures jeunesse Léo Lagrange Méditerranée, se sont réunis pour Festi’Léo, une journée sous le signe de l’engagement, de l’expression artistique et de la fête ! Au programme: ateliers citoyenneté, animations sportives, scène d’expression artistique (musique, chant, danse, théâtre et stand up). Photos Benjamin Géminel.

  • « Dans une société toujours plus individualisée, la force est dans le collectif », introduit Alix Bonneau, administratrice Léo Lagrange Méditerranée. « L’objectif de cette journée est de valoriser les initiatives portées par les structures jeunesse Léo du territoire. C’est également l’occasion de permettre à l’ensemble des acteurs jeunesse de se rencontrer et d’échanger. »

  • De Marseille à Solliès-Toucas (83), dix structures jeunes gérées par Léo Lagrange Méditerranée, ont pris leur quartier pour l’après-midi à la Friche de la Belle de Mai. Chacune d’entre elles tient un stand qui met en avant une thématique, une activité. « L’idée est de mettre en place des ateliers qui sont représentatifs de ce qui est fait au sein de nos structures jeunesse tout au long de l’année et qui donne une valeur éducative ajoutée à nos structures », explique Jérôme Leyssard, chargé de mission Jeunesse & Citoyenneté pour Léo Lagrange Méditerranée et coordinateur de la journée Festi’Léo.

  • Tout l’après-midi, les jeunes ont pu exprimer toute sorte de talents. Tandis que la file d’attente ne se dissipait pas pour se faire graffer un t-shirt, nombre d’entre eux ont pu participer à un tournoi de football, découvrir de nouvelles pratiques sportives comme les échasses urbaines ou encore se familiariser à la réalisation de dessins animés.

  • Sur le stand de la maison pour tous–centre social EchelleTreize, l’alimentation et le goût sont à l’honneur. Les yeux bandés, deux amis tentent d’identifier ce qu’ils sont en train de manger. « Au-delà des jeunes qui fréquentent notre structure, nous avons convié leur famille », explique Salah Rahmi, responsable jeunesse à Echelle Treize. « Une douzaine de familles doivent venir. Dans une perspective de coéducation, le lien avec les parents est primordial. C’est vraiment important de les connaître, d’avoir un lien de confiance avec eux pour une action éducative pertinente. »

  • « Quelles sont les couleurs du drapeau tchèque ? » Bienvenue sur le stand dédié aux échanges interculturels. « L’idée est de donner envie aux jeunes d’apprendre les langues et de s’ouvrir à la diversité du monde », explique Bertrand Soulcie, administrateur Léo Lagrange Méditerranée et coordinateur de l’association Eurasia Net, qui développe les échanges culturels, éducatifs et artistiques entre l’Europe et l’Asie.

  • Sur le stand de la maison pour tous (MPT) du Panier à Marseille, numérique et graff sont les têtes d’affiche. « C’est intéressant qu’aussi bien les jeunes que les animateurs des différentes structures Léo se rencontrent. C’est important de créer du lien », commente Jean-Camille, animateur à la MPT du Panier. «Les animateurs de la MPT du Panier et ceux de l’espace jeunes de Saint-Zacharie (83) ont mis en place un atelier graff commun. Les jeunes des deux structures, qui ne se connaissaient pas, ont rapidement sympathisé ! »

  • A 16h30 débute le goûter qui va prendre les traits d’un petit concours culinaire : Festi Gusto ! Des fruits de saison et sans cuisson sont les consignes données aux apprentis cuisiniers.

  • « L’objectif est de faire rencontrer des jeunes issus de territoires différents et de faire travailler ensemble tous les animateurs jeunesse Léo », explique Joël Contis, directeur de Léo Lagrange Méditerranée. « Cette journée est également un temps de valorisation du travail effectué toute l’année par les animateurs sur leur structure. »

  • « C’est une sortie sympa », sourit Marouane, venu avec le centre social Calcaïra situé à Vitrolles (13). Lina, 17 ans, et Sarah, 13 ans, déambulent gaiement entre les différents stands. « J’aime beaucoup les différents jeux proposés par les stands », commente Sarah. « C’est convivial », témoigne une maman dont le fils passe le BAFA avec Léo Lagrange Méditerranée. « Ce type d’événement permet de découvrir les différentes activités proposées par les structures jeunesse Léo Lagrange. C’est intéressant ! »

  • A 18h30, Jallal, DJ, qui a fréquenté la maison pour tous Saint-Mauront à Marseille, prend le relais en animant l’espace scénique ouvert aux jeunes. Les parents, grands-parents, frères et sœurs arrivent nombreux pour assister à un spectacle où cirque, sketch, danse et rap se côtoient !

  • Avant le lancement de la soirée, un temps dédié à la remise des prix est de rigueur. Trois prix ex aequo sont remis pour Festi Gusto, Christopher et Leila remportent, quant à eux, le concours de jongle avec 224 et 117 jongles respectifs à leur actif.

  • Et maintenant, place au spectacle ! Un rappeur de Saint-Zacharie se lance, les filles de la maison pour tous de Saint-Mauront entraînent le public avec elles sur un air de hip hop… La soirée s’annonce festive !


Vers le haut