Espaces réservés  Salariés | Associations | Administrateurs
/ Toute l'actualité / Le Mois de l’Economie sociale et solidaire

Le Mois de l’Economie sociale et solidaire

logo_hd
Plus de 2500 entreprises et une soixantaine de collectivités locales proposent, tout au long du mois de novembre, près de 2000 événements sur tous les territoires: concerts, débats, portes ouvertes, projections, forums de métiers et emplois, moments festifs…

Les 26 chambres régionales de l’Economie sociale et solidaire (CRESS) et le Conseil national des CRESS organisent la 8e édition du Mois de l’Economie sociale et solidaire en novembre. Une belle opportunité de faire découvrir à tous une économie qui a du sens et de rendre visible l’ensemble des atouts de l’économie sociale et solidaire. L’occasion, aussi, pour les acteurs d’un même territoire ou d’un même secteur d’activité de se rencontrer, d’échanger, d’organiser un événement commun.

Le 7 novembre, Léo Lagrange Centre-Est était notamment présent au Forum de l’ESS au Conseil régional à Lyon. l’occasion d’échanger avec plus de 200 personnes en recherche d’emploi sur nos métiers et une belle journée de promotion de notre secteur d’activité et de nos formations !


Des entreprises qui ont de l’audace

A l’occasion de l’ouverture du Mois de l’Economie sociale et solidaire qui s’est tenue au ministère de l’économie, de l’industrie et du numérique le 27 octobre 2015, le réseau de 26 chambres régionales de l’Economie sociale et solidaire (CRESS) représenté par le Conseil national des CRESS (CNCRES) ont remis les Prix ESS. Ces Prix ont attiré plus de 400 candidats, 50 ont été présélectionnés et sont présentés dans « les 50 entreprises qui ont de de l’audace ». La sélection du jury s’est porté sur 4 candidats qui ont de l’audace:

  • Alternmobile pour la performance économique (Midi-Pyrénées)
  • la librairie des Volcans pour l’impact local (Auvergne)
  • Transport Challenger pour l’innovation sociale (Ile-de-France)
  • Delta meca pour le « coup de coeur » du jury (Pays de la Loire)

Les chiffres clés de l’ESS

  • 10 % du PIB, réalisés par 221 325 entreprises de l’ESS sur le territoire français
  • 2,37 millions de salariés
  • + 24% d’emplois nouveaux dans l’ESS depuis 2000 contre 4,5% seulement pour le privé hors ESS
L’ESS : une réalité plurielle, des fondamentaux communs
Sous la bannière de l’économie sociale et solidaire sont réunis deux concepts. L’économie sociale permet d’entreprendre autrement et de mettre l’humain au cœur du projet. Elle rassemble les associations, les coopératives et les mutuelles qui ont en commun d’être gouvernées sur un mode démocratique (une personne = une voix) et de ne pas avoir pour objectif de maximiser les revenus de leur capital. La Fédération Léo Lagrange s’inscrit dans cette démarche en tant qu’association à but non lucratif créée en 1950 qui porte un projet d’intérêt général et qui donne voix au chapitre à ses salariés et adhérents.
L’économie solidaire, pour sa part, regroupe les organisations qui produisent des biens et des services à forte utilité sociale, qui décident d’embaucher en priorité des personnes en difficulté, de développer des activités soutenables sur le plan écologique, ou encore de pratiquer des formes d’échange respectant des normes sociales et environnementales élevées, comme le fait le commerce équitable. Ces deux familles se recouvrent largement mais pas totalement : par exemple, il ne suffit pas à une banque d’être coopérative pour être solidaire… De fait, les organisations d’économie sociale et solidaire regroupent une très large diversité d’activités.

Site web picto En savoir plus sur le Mois de l’économie sociale et solidaire : lemois-ess.org


Vers le haut