Espaces réservés  Salariés | Associations | Administrateurs
/ Toute l'actualité / Une chaire universitaire « tourisme social et animation socio-culturelle » au Mexique

Une chaire universitaire « tourisme social et animation socio-culturelle » au Mexique

Suite à l’invitation d’Amnestur, association regroupant les unités tourisme de nombreuses universités mexicaines, Frédéric Rosmini, président du conseil d’éthique Léo Lagrange, s’est rendu au Mexique pour animer trois chaires universitaires pour promouvoir les avantages d’un tourisme social.

Il y a deçà trente ans, l’association VTF a conclu un accord de partenariat avec l’association Amestur dans lequel il est prévu l’arrivée, chaque années en France, de 150 stagiaires mexicain.e.s affecté.e.s dans les villages vacances pour s’initier à ce créneau de l’industrie du tourisme.
Et c’est au titre de Président du Conseil d’éthique de Fédération Léo Lagrange que Frédéric Rosmini a été invité par trois universités mexicaines, Guadalajara, Cancún et Mexico, pour présenter une chaire universitaire sur « le tourisme social et l’animation socio-culturelle ».

L’occasion de rappeler les valeurs de Léo Lagrange outre-Atlantique, de souligner l’importance de ce mode de tourisme qui « est certainement le seul qui a vocation à durer », de rappeler le concept d’animation et ce que la Fédération souhaite pour ses animateurs.

Lors de ces conférence, Frédéric Rosmini est revenu sur le contenu des programmes durant les séjours, à savoir :

  • Une grosse dose d’activité purement récréatives et festives car les vacances c’est avant tout la joie de vivre,
  • Une forte incitation à la découverte des curiosités naturelles et de richesses culturelles à proximité,
  • Des activités sportives orientées vers « le sport détente et l’initiation »,
  • Des actions à fort contenu culturel (cinés-philo, conférences, spectacles invités),
  • Des initiatives intergénérationnelles ludiques ou culturelles,
  • La mise en valeur d’acteurs locaux, artistes, artisans, etc.
  • Des actions de citoyenneté active en coopération avec des œuvres humanitaires,
  • Des initiatives « hors les murs » pour participer à la vie locale (festivals, fêtes communales, tournois sportifs etc.),
  • Des journées à thème où, au-delà du simple folklore, nous mettrons en lumière notre empathie avec les peuples du monde, etc.

Et au-delà de ce catalogue, la nécessité donnée aux équipes d’avoir un regard bienveillant pour les publics moins à l’aise dans la vie collective en raison de leur timidité ou handicap. Ce sont ces caractéristiques qui différencient les clubs de vacances de Léo Lagrange des autres.


Vers le haut