Espaces réservés  Salariés | Associations | Administrateurs
/ Toute l'actualité / Lancement d’une démarche collaborative à la Fédération Léo Lagrange

Lancement d’une démarche collaborative à la Fédération Léo Lagrange

Dans la continuité de son Congrès, la Fédération Léo Lagrange invite toutes les forces vives de son réseau à s’investir dans une démarche de réflexion collaborative appelée « ProgrESS » en vue de répondre aux enjeux du 21e siècle. Les prochaines conventions territoriales seront l’occasion d’en poser les premiers jalons.

 En clôture du 26e congrès Léo Lagrange (octobre 2017), Yves Blein, président de la Fédération, portait l’ambition du nouveau conseil d’administration élu : « Le 21e siècle est le siècle où l’humanité joue son existence. Cet enjeu nous oblige à ajuster notre vision du monde et parfaire notre projet éducatif. » Il invitait alors l’ensemble du mouvement à s’engager dans un vaste chantier pour redéfinir, à partir de l’analyse réactualisée d’un environnement inédit, un projet stratégique et une réflexion sur notre modèle de gouvernance.

Depuis lors, une méthodologie et une feuille de route permettant de répondre à cet engagement a été élaborée et validée par le conseil d’administration le 27 janvier dernier.

Pourquoi le nom ProgrESS ?

  • Parce que il s’agit de faire progresser l’association à plusieurs niveaux : prises de parole, projet d’entreprise, gouvernance, etc.
  • Parce que la Fédération s’inscrit dans l’économie sociale et solidaire (ESS), « le modèle le plus adapté aux enjeux du 21e siècle » (Yves Blein).
  • Parce qu’il s’agit d’un « work in progress », c’est-à-dire d’un « chantier en cours », en pleine évolution.
  • Les objectifs attendus

La démarche ProgrESS doit permettre la production collaborative de trois nouveaux documents de référence pour le mouvement :

  • Une charte pour définir notre rôle dans ce 21e siècle
  • Un projet stratégique pour définir nos priorités d’actions dans les 5 à 6 ans
  • Un modèle de gouvernance renouvelé

Un calendrier rythmé
Les congressistes se sont donné rendez-vous dans deux ans (soit fin 2019) pour valider l’issue de ces travaux. D’ici là, beaucoup d’événements seront organisés au niveau national et régional (conventions territoriales, Cafés débats (les « progrESS cafés »), assemblées générales annuelles, etc.)

Après des premières réunions régionales de sensibilisation en janvier, ce sont les Ateliers ProgrESS organisés à Artigues-près-Bordeaux les 23 et 24 mars qui ont véritablement constitué l’étape de lancement en réunissant une centaine d’administrateur.rice.s et de salarié.e.s (cf. article sur site salarié.e.s).

Les conventions territoriales de printemps qui se tiennent d’avril à mai constituent les premiers rendez-vous à ne pas manquer !

Une approche par l’action
La démarche ProgrESS a l’originalité d’être à la fois dans la réflexion mais surtout dans l’action. Les projets portés par chacun.e au quotidien disent tout autant des valeurs que les textes de référence. « Il s’agit d’une démarche apprenante. L’avenir ne se décrète souvent pas, il se fabrique. » pour Stéphane Letexier, délégué fédéral et animateur de la démarche.

Actrice de l’innovation sociale depuis 1950
Depuis sa création, la Fédération Léo Lagrange répond aux besoins éducatifs de notre société en élaborant toujours de nouveaux projets. La démarche ProgrESS aura pour objectif de valoriser et développer cette force, à l’heure où le concept d’innovation sociale est sur toutes les lèvres.


Vers le haut