Espaces réservés  Salariés | Associations | Administrateurs
/ LE DOSSIER / Oxy’génération, un stage pour prendre un deuxième souffle

Oxy’génération, un stage pour prendre un deuxième souffle

©Benjamin Géminel
Du 11 au 15 mai 2015, l’Union nationale sportive Léo Lagrange a organisé son deuxième stage « Oxy’génération » dans le village vacances Léo Lagrange de Montbrun-les-Bains (26), au pied du Mont Ventoux. Pendant 4 jours, six séniors, d’une moyenne d’âge de plus de 80 ans, venus de Saint-Priest (69), Roanne (42) et Bourg-en-Bresse (01) ont alterné activités physiques (Tai-Chi, marche…), temps de repos, conférences avec des intervenants (santé, vie quotidienne) et veillées.

 

Ce stage s’inscrit dans le cadre du programme national « deuxième souffle » porté par l’Union nationale sportive Léo Lagrange (UNSLL). Ce dispositif vise à mettre en place des activités physiques adaptées aux seniors de plus de 57 ans (hors structures de soin), prioritairement les personnes seules, vieillissantes et en voie d’isolement, éloignées de la pratique d’activités physiques régulières et ce, quelles que soient les raisons de cet éloignement (physiques, sociales, financières). Un premier stage « Oxy’génération » avait été organisé en 2014 en Auvergne. Il avait déjà réuni dix séniors âgés de plus de 80 ans.

©Benjamin Géminel

Pendant toute la durée du stage, Jean-Marie, Régina, Suzon et les autres ont pu s’adonner à différentes activités physiques : marches avec parcours adapté, séances de Tai-Chi pour récupérer et assouplir les muscles… L’occasion pour chacun de se dépasser ! « Quelle marche, je ne pensais pas faire une telle balade, avec des passages dans les cailloux et les montées », lance Muguette, après la première excursion. Au-delà des séances sportives, des activités découverte ont permis aux stagiaires de faire un tour au mont Ventoux, de rencontrer Nathalie, productrice de lavande passionnée et passionnante, mais aussi Chantal, animatrice nature, qui les a initiés aux fleurs comestibles des alentours, et même deux gendarmes, qui les ont sensibilisés aux dangers éventuels de la vie quotidienne. Des temps de repos et des veillées étaient également au programme. « Nous ne pouvons pas demander mieux. Le cadre est idéal », assure Pierrette.

Ce stage a permis à chacun de repousser ses limites et de gagner en autonomie. En témoigne Marina : « Cela me fait du bien de faire du sport, même si après j’ai mal aux mollets ! » Les stages « Oxy’génération » proposés par l’Union nationale sportive Léo Lagrange (UNSLL) visent à favoriser le bien-vieillir en prévenant la perte d’autonomie et l’isolement des seniors. « Ce sont des stages de remobilisation, de revitalisation », explique Philippe Nicolino, directeur de l’UNSLL. « Nous assurons un suivi des stagiaires qui montre que certains continuent à marcher ou à avoir une activité physique régulière après le stage. Par ailleurs, ils sont tous partants pour prendre part à un nouveau stage ! »

©Benjamin Géminel

 

 


Vers le haut