Espaces réservés  Salariés | Associations | Administrateurs
/ Provence-Alpes-Côte d’Azur / Participer au développement économique du territoire

Participer au développement économique du territoire


A Alès (Gard), la pépinière d’initiatives Léo Lagrange, gérée par Léo Lagrange Méditerranée, accompagne et soutient les initiatives et les projets de jeunes mais aussi de moins jeunes. Très ancrée dans son territoire, elle a adapté son action en orientant son accompagnement vers la création d’activité (entreprise, associations….). Découvrez une pépinière d’initiatives pas tout à fait comme les autres !

Comment démarrer son activité ? Quelles sont les formalités ? A qui demander des aides et des financements ? Business plan, étude de marché, comment ça marche ? L’équipe de la pépinière d’initiatives Léo Lagrange d’Alès propose un accompagnement au plus près du parcours et des projets de chaque apprenti entrepreneur. Les participants sont au centre de la démarche et peuvent profiter d’un accompagnement qui a pour colonne vertébrale les valeurs de l’éducation populaire et de l’économie sociale. « Nous sommes là pour guider les participants dans les différentes étapes de la création. Nous les aidons à s’orienter vers les bons interlocuteurs. Nous nous adaptons aux problématiques de chacun. Le premier accompagnement est fondamental. Il marque à vie ! », explique Géraldine Magnard, accompagnatrice de projets à la pépinière, elle-même passée par la création d’entreprise.

Un accompagnement sur mesure

Soutenu par le Fonds social européen, la Région Occitanie, le Conseil départemental, le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET) et les communautés de communes d’Alès et ses environs, la pépinière s’inscrit pleinement dans son territoire. « La pépinière propose un service de proximité. Nous avons noué des partenariats avec de nombreuses entités locales (Pôle emploi, Maison pour tous d’Alès…) notamment grâce aux permanences que nous tenons sur l’agglomération d’Alès et les communes environnantes. Nous contribuons au développement territorial de manière concertée », explique Laetitia Khaldi, responsable de la pépinière. « Nous avons élargi le champ de nos partenaires et le maintien des fonds européens montre la reconnaissance du dispositif par les institutionnels. »

Grâce à un accompagnement sur mesure et gratuit, la pépinière donne toutes les chances de réussite aux créateurs d’entreprise. L’accompagnement s’adapte aussi bien aux besoins qu’au rythme des entrepreneurs. « Ici pas de limite de temps, une seule obligation, la volonté de s’en sortir ! » lance Laetitia. « Nous travaillons de manière interactive et non descendante. L’objectif est que les porteurs de projets nous voient comme un allié, un pilier. Nous contribuons à maintenir un niveau de motivation et de confiance en soi ! » Au-delà de l’accompagnement personnalisé, l’équipe de la pépinière anime des informations collectives et des ateliers thématiques, organisent des rencontres avec des professionnels…

Des projets éclectiques

« Sans eux, j’aurais laissé tomber ! », annoncent en chœur Virginie et Arnault, propriétaires d’un bar à vins et tapas dans le joli village d’Anduze (30). « Nous connaissions bien le monde de la restauration pour y avoir travaillé mais c’était la première fois que nous montions notre propre affaire. Etre accompagnés par la pépinière a été une vraie chance. Cela permet de rester motivés. C’est très constructif ! »

Il y a maintenant six ans, Anne-Laure a croisé le chemin de la pépinière grâce à la mission locale. « A l’époque, je travaillais sur les marchés. J’avais envie de me lancer ! », raconte cette dernière. « Laetitia m’a guidée pour les papiers, l’élaboration du business plan… » Quelques années plus tard, pour l’ouverture d’une boutique à Alès, Anne-Laure a repris contact avec la pépinière. « J’avais envie d’ouvrir quelque chose qu’on ne trouve nulle par ailleurs à Alès ! La pépinière m’a rassurée notamment pour tous les aspects administratifs et m’a orientée vers les bonnes personnes, les bonnes institutions… C’est génial d’avoir ce type de structure pour accompagner la mise en œuvre de projets ! », conclut Anne-Laure, cheffe d’entreprise depuis maintenant cinq ans.

Tous les profils et envies sont les bienvenus à la pépinière. De la créatrice de bijou au pierceur en passant par la création d’un club de fitness ou d’un snack, les projets sont éclectiques. « Pendant longtemps, nous avons accompagné beaucoup de bénéficiaires du RSA. Aujourd’hui, le spectre est plus large : demandeurs d’emploi indemnisés, salariés qui souhaitent engager une reconversion… », explique Laetitia. En 2015, la pépinière a accompagné une cinquantaine de personnes. 30 % d’entre eux ont moins de 30 ans.

Site web pictoEn savoir plus: pillandco.fr

 

 


Vers le haut