Espaces réservés  Salariés | Associations | Administrateurs
/ Provence-Alpes-Côte d’Azur / Passer son BAFD avec la Fédération Léo Lagrange

Passer son BAFD avec la Fédération Léo Lagrange

bafa
Du 27 juin au 5 juillet, 14 stagiaires BAFD étaient réunis au domaine de Petite à Grans (13) pour réaliser leur stage de formation générale.

Le Brevet d’aptitude aux fonctions de directeur (BAFD) est un diplôme qui permet d’encadrer, à titre non professionnel, de façon occasionnelle, des enfants et des adolescents en Accueils collectifs de mineurs (ACM). Il témoigne d’un engagement éducatif et d’un volontariat associatif tout en donnant accès à des responsabilités importantes.

« L’objectif de cette formation est de préparer le futur directeur à exercer les fonctions de direction d’un Accueil collectif de mineurs dans ses différentes composantes, en s’appuyant sur un projet pédagogique partagé avec l’équipe d’animation », explique Alain Villé, responsable formation volontaire Léo Lagrange Méditerranée. D’une durée de neuf jours, le stage de formation générale permet aux stagiaires de mêler acquisitions théoriques (gestion d’équipe, hygiène alimentaire, méthodologie de projet…), mises en situation pratiques (animation de réunion, jeux de rôle…) et temps d’évaluation.

Le BAFD, un engagement
Le profil des stagiaires est très variable. Pour Théophile, déjà dans le réseau Léo Lagrange, c’est l’occasion de progresser et de prendre de nouvelles responsabilités au sein du centre social pour lequel il travaille. La mairie de Masongy (74) finance la formation de Valéry qui prendra la direction de l’accueil de loisirs de la ville et gérera les temps d’animation périscolaire. Elle aimerait compléter sa formation BAFD par un BPJEPS (Brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport) pour être encore mieux armée dans ses nouvelles fonctions. Kamel est déjà impliqué dans plusieurs associations locales. La Maison pour tous dans laquelle il travaille depuis le début de l’année lui offre le poste de direction de l’ACM et lui finance sa formation. Comme Valéry, il souhaite lui aussi persévérer et suivre en parallèle une formation professionnelle.

Guillaume a, quant à lui, participé à de nombreux séjours étant enfant. Après le BAFA et des expériences d’animation, passer son BAFD s’imposer comme une suite logique. Solène, en service civique à l’antenne Léo Lagrange d’Avignon et volontaire « Démocratie & Courage ! », a travaillé au sein de l’accueil de loisirs le Kaléidoscope, réservé aux enfants de 6 à 11 ans présentant des troubles du spectre de l’autisme. Grâce au BAFD, Solène pourra prendre de nouvelles fonctions cette structure innovante gérée par Léo Lagrange Méditerranée.

« A l’issue de cette formation, tous les stagiaires ont une perspective et la plupart d’entre eux souhaite se professionnaliser », commente Alain Villé. «  Le BAFD est une étape pour se familiariser à la prise de responsabilité d’un projet, d’une équipe et à la transmission de valeurs. » Au cours de cette formation, Alain est notamment intervenu sur la démarche d’écriture du bilan de formation ou encore sur la gestion des dossiers de la Caisse d’allocations familiales. Florence et Raymond, formateurs, ont souligné l’importance de développer des partenariats et ont fait travailler les stagiaires sur la gestion des personnels. Le cuisinier de la structure d’accueil « le domaine de Petite » est aussi intervenu à plusieurs reprises afin d’aborder l’économat et la gestion des repas. Le directeur du domaine de la Petite a fait de même au sujet de la sécurité des bâtiments. Théophile et Solène, tous deux stagiaires et membres du réseau Léo Lagrange, ont, quant à eux, présenté le dispositif « Démocratie & Courage ! » et ont sensibilisé leurs pairs aux préjugés et stéréotypes. « Cette formation a été très riche en échanges. Les stagiaires sont repartis satisfaits et encore plus motivés pour prendre de nouvelles responsabilités », conclut Alain Villé.

La formation BAFD se déroule en 6 temps
1. Le stage de formation générale (d’une durée de 9 jours) permet aux stagiaires de mêler acquisition théoriques, mises en situation pratique et temps d’évaluation
2. Le premier stage pratique (d’une durée de 14 jours minimum) se réalise dans un Accueil collectif de mineurs et permet aux stagiaires de travailler avec un public.
3. La session de perfectionnement ou de renouvellement (d’une durée de 6 jours) permet aux stagiaires de compléter leurs connaissances théoriques, de réaliser un bilan de leur stage pratique N°1, de préparer leur stage pratique N°2, et de débuter le travail d’écriture du bilan de formation.
4. Le deuxième stage pratique se déroule dans les mêmes conditions que le 1er stage pratique mais à réaliser obligatoirement en situation de direction.
5. La réalisation du bilan de formation est l’aboutissement de la démarche d’autoévaluation de l’ensemble du cursus BAFD.
6. Une fois les 3 premières étapes accomplies, le jury régional de la cohésion sociale validera la globalité de votre cursus et vous adressera votre brevet. A réception de celui-ci vous serez titulaire du « BAFD complet ».

 

Conditions d’inscription
Avoir 21 ans révolus le 1er jour du stage et être titulaire du BAFA ou justifier d’une dérogation délivrée par la Direction régionale de la cohésion sociale.
La durée totale de la formation ne peut excéder 4 ans

 

Site web picto En savoir plus : bafa-bafd.org

Forte de son projet éducatif, la Fédération Léo Lagrange s’engage de toutes ses forces dans la lutte contre les discriminations et l’exclusion. C’est pourquoi depuis 2002, elle anime en France le programme d’éducation à la citoyenneté et contre les discriminations « Démocratie & Courage ! » (D&C !).

Dans ce cadre, elle forme de jeunes volontaires pour intervenir en binôme, lors de journées thématiques, dans les classes de collèges et lycées, à partir de principes de pédagogie participative. Par l’échange et le jeu, ils amènent les élèves à mettre à jour les mécanismes des stéréotypes, des normes et des discriminations. C’est une sensibilisation des jeunes par les jeunes, loin des cours magistraux et moralisateurs.

 

A ce jour, quatre thématiques d’intervention sont proposées au plan national :
– « Préjugé, quand tu nous tiens ! », sur le racisme
– « Le Respect, c’est mutuel(le) ! », sur le sexisme et l’homophobie
– « Pour vivre ensemble, faisons un pas ! », sur la violence
– « Décodons les médias ! », sur l’éducation aux médias

 

Site web picto En savoir plus democratie-courage.org


Vers le haut