Espaces réservés  Salariés | Associations | Administrateurs
/ Portfolios / Une journée à la crèche de la Maison pour tous Saint-Louis

Portfolio Une journée à la crèche de la Maison pour tous Saint-Louis

« La crèche a vu le jour en 2010. Elle répondait à un profond besoin du territoire qui ne comptait que 2 crèches pour 40 000 habitants », explique Elisabeth Majan, directrice de la Maison pour tous – Centre social Saint-Louis. L’une des principales missions d’une Maison pour tous est de favoriser la cohésion sociale et le vivre ensemble. « C’est un espace ouvert à tous et où toutes les tranches d’âge trouvent leur place. » Ainsi, la crèche de la Maison pour tous Saint-Louis accueille chaque jour jusqu’à 20 enfants qui peuvent être âgés de 2 mois à 4 ans.
© Photos Benjamin Géminel

  • L’accueil des enfants s’effectuent entre 8 h et 8h30. A son arrivée, chaque enfant retrouve le référent de son groupe d’âge, qui le suit tout au long de la journée.

  • L’objectif premier de la crèche est d’assurer la sécurité affective de chaque enfant en lui offrant un cadre rassurant, des rituels et des repères spatio-temporels. Les enfants commencent la journée en douceur en s’amusant et même en chanson. Chaque jour, de 9h15 à 9h30, les moyens et les grands se rassemblent pour un temps dédié aux chants et aux comptines.

  • A partir de 18 mois, la crèche est un lieu propice à la socialisation. Peu à peu, l’enfant va au-devant de l’autre et apprend à cohabiter, à partager, à trouver sa place…

  • Avant de passer à table, rituels et bonnes habitudes se succèdent. Les enfants se réunissent et écoutent une histoire. C’est à la fois un temps de détente durant lequel ils s’apaisent et un marqueur qui annonce l’heure du repas. Avant de se mettre à table, c’est lavage de mains pour tout le monde !

  • Tandis que les plus grands se mettent à table par petits groupes, les plus petits s’installent confortablement dans les bras de Wassila ou Sophie. « Nous essayons d’offrir aux bébés un temps à eux », explique cette dernière.

  • Les auxiliaires de puériculture veillent à la continuité du soin. Le repas, le change et le coucher se suivent. Les bébés apprécient ce moment privilégié avec leur référent qui se consacre uniquement à eux.

  • Après le repas, sonne l’heure de l’incontournable sieste.

  • Dès 14h, la crèche jusque-là assoupie, s’éveille peu à peu. Ici, le rythme de sommeil de chacun est respecté. Au compte-goutte, les enfants pointent le bout de leur nez, encore légèrement engourdis par le sommeil.

  • Une fois la sieste terminée, les activités reprennent tranquillement leur cours.

  • Le personnel de la crèche accompagne les enfants dans leur prise d’autonomie. Les enfants évoluent à leur rythme sous le regard bienveillant de leur référent qui valorise leurs compétences et les accompagne dans leurs expérimentations.

  • L’une des particularités de la crèche de la Maison pour tous Saint-Louis est sa politique de recrutement. « La crèche contribue à l’insertion dans l’emploi de personnes peu ou pas qualifiées issues du quartier », explique Elisabeth. Cette politique se traduit par un accompagnement dans la formation et dans la reprise de confiance en soi. Cette dynamique permet également de créer de la mixité sociale dans les équipes et de renforcer le lien entre la Maison pour tous et son territoire.

  • Vient le temps du goûter avec ces fruits et ces laitages, une pause conviviale avant de renouer avec les jeux. « Une fois par semaine, le goûter des enfants est associé à celui du club du 3e âge. Nous veillons à ce que la crèche soit un lieu ouvert », explique Céline Mouradian, directrice de la crèche. « Nous sommes dans la logique d’un espace partagé. Ce qui nous intéresse avant tout, c’est l’échange et la création de lien », complète Elisabeth. La crèche ne doit pas être un monde refermé sur lui-même.

  • La crèche permet aux enfants de rencontrer d’autres enfants et aux parents de faire connaissance. A l’image de la Maison pour tous, c’est un lieu de rencontres et d’information. « Les parents n’emmènent pas seulement leurs enfants à la crèche. C’est un lieu où ils peuvent parler de leurs difficultés ou évoquer des problématiques liées à la parentalité. Deux après-midi par semaine, un intervenant extérieur, souvent un psychologue, est justement là pour échanger avec eux », explique Céline.

  • Une fois, le goûter terminé, pendant qu’un groupe d’enfants se réunit autour de Martine et son grand livre illustré, que d’autres s’amusent paisiblement, un groupe monte au gymnase pour jouer sur les tatamis. Vers 17h30, les premiers parents arrivent. A 18h, la crèche ferme ses portes.


Vers le haut