Espaces réservés  Salariés | Associations | Administrateurs
/ Ile-de-France / Réfléchir à l’égalité femme-homme

Réfléchir à l’égalité femme-homme

@Benjamin Géminel
Pour la 6e année, autour de la journée internationale des droits des femmes du 8 mars, les acteurs du quartier de la Porte de Vanves à Paris, dont le centre socioculturel Maurice Noguès géré par Léo Lagrange Nord-Ile-de-France, se sont retrouvés pour un mois égalité femme-homme.

De nombreux rendez-vous ont ainsi été proposés tout au long du mois de mars pour réfléchir à la question de l’égalité et sensibiliser les enfants, les jeunes et les familles contre les stéréotypes. Des expositions autour de l’égalité professionnelle et de la parité en politique, un ciné-débat avec « Les roses noires », un film qui donne la parole à des adolescentes vivant en banlieue, une table ronde sur la place des femmes dans la culture, ont été autant de rendez-vous qui ont rythmé ce mois de mars.

« Filles-garçons : questions de respect ? »
Au centre socioculturel Maurice Noguès, tous les soirs de la semaine, à l’exception du mercredi, de 16h30 à 18h30, après l’aide aux devoirs, les enfants ont échangé et débattu autour du jeu géant « filles-garçons: questions de respect? » et du livret « Et si on s’parlait de l’égalité filles-garçons », deux outils ludiques et éducatifs proposés par l’association Les petits citoyens, programme de la Fédération Léo Lagrange en matière d’élaboration de contenus pédagogiques. A partir de questions ouvertes, l’objectif est de faire réfléchir les enfants en analysant les stéréotypes et les attitudes discriminantes. C’est un support collectif dynamique pour développer ses capacités d’écoute, d’argumentation et de discernement ainsi que son esprit critique sur une thématique des plus actuelles !

Site web pictoEn savoir plus sur Les petits citoyens

Quel regard posent les femmes sur l’espace public?
Afin de renforcer l’appropriation par les femmes de l’espace public et de poser la question du « genre » dans la ville, le centre socioculturel Maurice Noguès a organisé en 2014 trois marches exploratoires, dont une nocturne, avec une dizaine de femmes du quartier. Les participantes ont réalisé un « diagnostic en marchant » et ont formulé des propositions et préconisations en matière d’aménagement de l’espace public ou d’animation de cet espace. La Mairie du 14e arrondissement, les services de l’Etat en charge de la politique de la ville et des droits des femmes ainsi que la mission égalité femmes-hommes de la Mairie de Paris se sont intéressés à ce projet qui se poursuit en 2015.

Le 20 mars 2015, pendant le mois de l’égalité femme-homme, les habitantes du quartier, qui ont participé aux marches exploratoires, ont pu présenter leurs observations de l’espace public et émettre des propositions en présence de Carine Petit, maire du 14e arrondissement de Paris et conseillère de Paris, et Hélène Bidard, adjointe à la maire de Paris, chargée des questions relatives à l’égalité femmes/hommes, la lutte contre les discriminations et les droits de l’homme. « La ville n’est pas vécue de la même façon par les hommes et les femmes », a commenté Hélène Bidard. « Créer de la mixité dans la ville est une question d’égalité. Il est important de construire une ville plus apaisée où tout le monde a sa place. »


Vers le haut