Espaces réservés  Salariés | Associations | Administrateurs
/ LE DOSSIER / Rendez-vous sous les étoiles

Portfolio Rendez-vous sous les étoiles

Du 6 au 10 juillet 2015, à la base de loisirs Chambod-Merpuis à Poncin (01), près de 80 adolescents, âgés de 11 à 15 ans, fréquentant les 13 sites pilotes « Hub Léo » du territoire ont participé à un grand rassemblement « Hub sous les étoiles » imaginé par la Fédération Léo Lagrange en partenariat avec l’Union nationale sportive Léo Lagrange (UNSLL).

  • Pendant cinq jours, en pleine nature, 80 jeunes « hubbers » se sont rassemblés pour la première fois dans le cadre du « Hub sous les étoiles », un camp d’été annuel spécialement conçu pour eux, qui privilégie la découverte, l’expérimentation et le vivre ensemble.

  • « Le Hub a pour ambition de créer des espaces réels et virtuels favorisant les échanges, les rencontres, les découvertes pour les adolescents », explique Estelle Rossi, directrice des programmes et de la qualité. « Le Hub sous les étoiles est une des manifestations de cette volonté éducative. Nous avons donc imaginé un séjour au croisement de plusieurs disciplines : sport, théâtre, développement durable, numérique, engagement où le vivre ensemble et la rencontre de l’autre sont centraux. »

  • « Nous sommes trois amis du collège à nous être inscrits. Nous nous amusons beaucoup ici ! », raconte Bilal, 15 ans de Dijon. « C’est convivial. Et puis, la vie au camping, c’est top ! »

  • Les 11-15 ans ont besoin de se retrouver entre eux, d’acquérir progressivement leur autonomie, de se voir reconnaître un droit de parole. Les structures d’animation classiques connaissant une désertion par les adolescents, en particulier les filles, il paraissait essentiel de proposer des dispositifs d’accompagnement innovants pour ces jeunes.

  • Dans le cadre des Hubs Léo, la Fédération Léo Lagrange souhaite, en s’appuyant fortement sur le numérique, leur proposer un espace dédié et des activités de coopération adaptées qui favorisent l’émancipation.

  • « On ne peut pas avoir une approche traditionnelle des loisirs avec les 11-15 ans », explique Olivier Kaiser, animateur au Hub de Dijon. « Notre objectif est de les inciter à devenir acteurs de leur temps libre. » Ce séjour est également l’occasion de créer de la cohésion entre les différents hubs du territoire.

  • En partenariat avec l’Union sportive Léo Lagrange (UNSLL), le séjour a permis aux jeunes de pratiquer de nombreuses activités physiques: canoë C9, course d’orientation nocturne, javelot vortex, ultimate freesbee, kinball, slackline, volley-ball. Certains ont également pu s’initier à la savate avec Myriam Chomaz, conseillère technique nationale de l’UNSLL et championne du monde de boxe anglaise.

  • De nombreuses activités étaient proposées aux jeunes pendant leur séjour, de la baignade à la fabrication de fusées à eau. « Je suis content, ça a bien marché ! », lance Nathan, 15 ans de Tresboeuf (35), en regardant sa fusée s’élancer dans les airs.

  • En partenariat avec CAPress, les ados ont également pu découvrir les différentes étapes de la réalisation d’une vidéo (rédaction de scénario, création de storyboard, prise de vue...). Ces ateliers ont permis de capturer des instants, l’ambiance de ce regroupement, de laisser une trace mais aussi de favoriser la création et l’expression.

  • « Pendant cet atelier de deux heures, nous initions les participants à l’élaboration d’un reportage : choix du sujet, prises de son et d’images, montage du film sans oublier le tournage », explique Stéphane, intervenant vidéo. Aujourd’hui, l’équipe de reporters en herbe a filmé une partie de thèque, jeu similaire au baseball, et interrogé les joueurs afin qu’ils expliquent les règles du jeu et donnent leur impression sur la partie.

  • Un autre atelier a également été l’occasion de créer une fiction en stop motion. « C’est l’histoire de Hubette, une bouteille d’eau, qui souhaitait se rafraîchir dans la rivière… Elle finit recyclée en polaire Léo Lagrange », poursuit Stéphane. L’objectif était à la fois de réaliser un court-métrage et de raconter une histoire autour du développement durable, afin de faire écho à la grande cause nationale 2015, la lutte contre le dérèglement climatique.

  • En collaboration avec le théâtre d’Anoukis, les jeunes ont pratiqué le théâtre, le théâtre-forum, l’improvisation pour évoquer trois thèmes : les exilés climatiques, la résilience et l’économie circulaire. « Notre objectif est d’initier les jeunes à la pratique théâtrale et de casser les idées reçues autour du théâtre. Le théâtre est avant tout un média qui permet la rencontre », témoigne Maud, comédienne de la compagnie Anoukis.

  • « Nous souhaitons que les enfants apprennent à se connaître via le théâtre », poursuit Lucile, comédienne de la compagnie Anoukis. « Nous nous servons de l’outil théâtre pour faire un débat d’idées notamment autour du réchauffement climatique. L’idée est que les jeunes s’expriment et respectent ce que disent les autres même s’ils ne sont pas d’accord. »

  • « Les activités théâtre m’ont beaucoup plu », témoigne Claire, 14 ans de Margny–les-Compiègne (60). « C’était très drôle et en même temps cela nous a fait réfléchir aux problèmes liés à l’environnement.» Clément, 13 ans de Tresboeuf, aquiesce : « C’était ludique même si on parlait d’un sujet important, le réchauffement climatique. » Ibrahim, 11 ans de Paris, a retenu qu’il n’y aura plus de pétrole dans 20 ans. « J’ai beaucoup aimé les ateliers théâtre mais je préfère la baignade », dit-il, taquin.

  • « Grâce aux activités, les jeunes se retrouvent avec d’autres jeunes des quatre coins de la France. Pendant les temps calmes, ils se mélangent spontanément », raconte Céline, directrice de l’espace jeune de Tresbœuf. « Ils sont ravis de savoir qu’ils vont pouvoir garder le lien ensuite grâce à la plateforme numérique Hub. » A suivre !


Vers le haut