Activités et détente au programme d’« un été à Tours »

© Léo Lagrange

Durant tout l’été, le centre socioculturel Léo Lagrange Tours Nord (37) propose aux habitants qui ne peuvent pas partir en vacances un temps pour rompre avec le quotidien grâce au dispositif d’« Un été à Tours ». Tous les après-midis de 14h à 18h, les quartiers de Beauverger, du Clos-Moreau et de l’Europe s’animent. Enfants et parents se retrouvent pour renouer avec l’esprit des vacances et partager un moment convivial à deux pas de chez soi.

Eté 2010, le dispositif un « été à… » dans le quartier du Clos-Moreau débute. Les habitants sortent de leurs appartements tous les après-midis durant l’été, et découvrent avec curiosité ce qui se passe en bas de chez eux. Dès 2011, l’événement quotidien se développe dans les quartiers Beauverger et Europe. Six ans plus tard, le succès est toujours au rendez-vous.

Tous les jours, ce sont entre vingt et quarante personnes qui se retrouvent dans le lieu d’animation à ciel ouvert. Pierre Boscredon, animateur familles et adultes pour le centre socioculturel Gentiana Léo Lagrange et sa collègue Clémence, également animatrice familles et adultes, montrent qu’il est possible d’envisager son quotidien autrement pendant la période estivale.

L’objectif du dispositif « Un été à … » est de proposer un temps de vacances de proximité aux habitants du quartier à travers des animations ludiques et conviviales, sans oublier des sorties. Car être en vacances ce n’est pas seulement partir, c’est également rompre avec ses habitudes, son quotidien. Léo Lagrange fait donc en sorte d’apporter les vacances en bas de chez soi. Les animateurs proposent plusieurs malles où ils mettent à disposition des livres, des jeux de société et du matériel sportif.

« Nous tentons de rendre la vie de nos usagers plus agréable, en donnant un accès à la culture et aux loisirs », explique Pierre Boscredon. Cet espace où certains lisent pendant que d’autres jouent au ballon, se prolonge tous les jeudis soirs par des animations et un barbecue. Jusqu’à 22 heures, les usagers se retrouvent pour un moment chaleureux et convivial. Les habitants du quartier participent en apportant les grillades et accompagnements ainsi qu’un dessert à partager. Pour les animations, elles peuvent prendre la forme d’un cinéma en plein air, d’un concert ou encore d’une initiation à la danse de salon.

© Léo Lagrange

Atelier cuisine des plantes sauvages en partenariat avec Elsa Defrenet de l’association Kalika

 

Du zoo de la flèche aux plages de La Rochelle

Grâce au dispositif « un été à Tours » les usagers des antennes de Clos-Moreau et de Beauverger se sont rendus au zoo de la Flèche (72) fin juillet. A la fin du mois d’août, ils sont près d’une soixantaine à découvrir les plages de La Rochelle (17). « Une bouffée d’oxygène » confie Nana, 40 ans, usagère depuis peu. « Etant seule à la maison, c’est important d’avoir ces animations. Ça me permet de sortir et pour les enfants d’avoir des activités, de retrouver les copains » poursuit-elle. « Nous voulons créer du lien social, permettre aux familles de participer aux activités de façon à les sortir du quotidien, de l’isolement pour d’autres », ajoute Pierre Boscredon. Dans les nombreuses activités que propose le centre socioculturel, on y trouve le yoga du rire, le roman photo ou encore la cuisine de plantes sauvages. Parmi le noyau dur des usagers du dispositif il y a Blaise, 10 ans. Il vient tous les jours. « J’aime m’amuser avec mes copains et découvrir de nouvelles activités. Ici on ne s’ennuie jamais », affirme-t-il.

Une initiative qui fonctionne 

Si le premier « Un été à … » a vu le jour en 2010, le projet a véritablement commencé durant l’été 2006. « Il y a environ dix ans, nous organisions des activités estivales à destination des jeunes âgés de 10 à 17 ans des quartiers sud de Tours » raconte Stéphane Houques, Délégué territorial à l’animation Léo Lagrange Ouest. Face au succès des animations, qui attiraient un public plus large, l’équipe du centre socioculturel décide de proposer des animations grand public dans le quartier du Clos Moreau en 2008. Cette initiative a même vocation à s’étendre puisque le même type de projet a vu le jour du côté d’Angers et de Trélazé. Une initiative à suivre !

Pour plus d’informations sur “un été à Tours”

 


Vers le haut