Affirmer et traduire nos valeurs, ici et demain, au programme du Congrès Léo Lagrange


Avec ses 6 500 salariés, ses 900 000 usagers, ses 62 000 adhérents et ses 3 000 bénévoles, la Fédération Léo Lagrange est l’une des plus importantes associations dans le champ de l’éducation populaire. Inscrite dans l’Économie sociale et solidaire, engagée pour contribuer au bien-être social,
elle ambitionne de casser les déterminismes et d’œuvrer pour la transformation sociale par l’action éducative non formelle, l’insertion et la qualification à tous les âges de la vie. Ce 27e Congrès, organisé à Artigues-près-Bordeaux les 8, 9 et 10 novembre 2019, a une teinte particulière. Il signe l’aboutissement d’une démarche d’innovation collaborative et l’annonce du visage que prendra celui de la Fédération Léo Lagrange dans un futur proche.

Affirmer nos valeurs…

En adoptant son manifeste « Nous demain ! Pour un progrès durable et partagé » à l’occasion de son 27e Congrès, la Fédération Léo Lagrange qui fêtera ses 70 ans en 2020 reste fidèle à ses engagements. En s’adaptant à un environnement où les transitions s’accélèrent, elle poursuit l’analyse du monde qui l’entoure et continue d’affirmer ses valeurs et convictions. Les tables-rondes du vendredi 8 novembre consacrées à deux thématiques chères à la Fédération Léo Lagrange, l’éducation et le défi écologique, s’inscrivent dans cette dynamique.

Pour animer les réflexions des congressistes, la Fédération s’est adjoint la présence d’invités de marque : Thiébaut Weber, conseiller à la Délégation interministérielle à la prévention et à la lutte contre la
pauvreté, Agnès Bathiany, directrice générale de la Fédération générale des PEP, Allain Bougrain-Dubourg, président de la Ligue de protection des oiseaux, Juliette Méadel, ancienne ministre, présidente de L’avenir n’attend pas, et Guillaume Duval, rédacteur en chef d’Alternatives économiques.

… et les faire vivre !

Depuis sa création, la Fédération Léo Lagrange est vecteur d’innovation sociale et a été moteur sur de nombreux sujets de société. Ce 27e Congrès sera l’occasion de valoriser certains partenariats (VVF Villages, Coop FA et Simplon.co) et de mettre en lumière sa volonté constante d’innovation sociale (étude sur les modes de gouvernance avec Grenoble École de Management, incubation de projets avec La Ruche). Faire vivre ses valeurs, c’est aussi se questionner sur son mode de fonctionnement, être attentif aux mouvements de société mais aussi imaginer et s’inspirer de nouveaux modèles. Depuis deux ans, la Fédération a lancé une démarche d’innovation collaborative en son sein. L’évolution organisationnelle qui en découle et les chantiers à venir seront dévoilés à l’occasion de ce Congrès.

Conversation avec Gabriel Attal

Gabriel Attal, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, échangera avec les congressistes le samedi 9 novembre à 11h45. Cette conversation portera sur la jeunesse et plus particulièrement sur le service national universel (SNU). Dans la continuité des positions qu’elle a toujours défendues, la Fédération Léo Lagrange s’est engagée très tôt en faveur d’un SNU exigeant. La Fédération voit en effet dans ce dispositif l’opportunité de faire avancer des thématiques qui lui tiennent à cœur : l’émancipation et l’engagement des jeunes, la mixité et la cohésion sociale, le décloisonnement territorial, la rencontre et la découverte.

Léo Lagrange, un homme, un héritage

La Fédération Léo Lagrange est à l’affût des évolutions de notre société, s’adapte aux tendances profondes qui émergent mais n’en oublie pas pour autant les valeurs et l’homme qui sont à l’origine de son projet de société. Une soirée hommage lui sera consacrée vendredi 8 novembre. A cette occasion, sera dévoilé le musée digital qui permet un parcours immersif au sein des différentes facettes de la vie de Léo Lagrange : l’homme engagé, l’homme public, l’homme politique et historique mais également l‘ensemble de sa biographie.

Le Congrès : un moment fort de la vie démocratique et statutaire de l’association

Au-delà de constituer un lieu d’échanges et de débat précieux pour asseoir les prises de position de l’association, le Congrès Léo Lagrange a pour rôle d’élire les 27 membres du conseil d’administration national. Le Congrès rassemble près de 500 adhérents et salariés venus de toute la France, d’Europe et d’Afrique et offre un grand moment de convivialité pour ces militants de l’éducation populaire.

Télécharger le communiqué de presse 

La Fédération Léo Lagrange est une association d’éducation populaire reconnue d’utilité publique qui intervient dans les champs de la petite enfance, de l’animation et de la formation professionnelle. Réseau associatif engagé pour contribuer au bien-être social, la Fédération fédère l’ensemble des acteurs (3 000 bénévoles, 6 500 salariés, 62 000 adhérents) autour d’une ambition forte : celle de casser les déterminismes et d’œuvrer pour la transformation sociale par l’action éducative non formelle, l’insertion et la qualification à tous les âges de la vie.

Contact: Amélie Jouve 06 22 85 11 35


Vers le haut