« Bonne nuit Blanche » à la maison d’arrêt des femmes de Fresnes

Léo Lagrange Nord-Ile-de-France intervient à la maison d’arrêt des femmes de Fresnes (94) pour coordonner et mettre en place des actions socioculturelles. Conformément à son engagement, elle entend promouvoir la culture par tous, pour tous et en tous lieux. Blanche Gardin, qui a reçu cette année le Molière de l’Humour, a présenté son dernier one woman show intitulé “Bonne Nuit Blanche” à la maison d’arrêt des femmes de Fresnes fin octobre 2018.

L’humoriste n’épargne personne et fait un constat : les bonnes personnes, ça n’existe pas. De nombreux thèmes sont abordés : société, vieillesse, solitude, relations entre hommes et femmes… de sorte que chacun peut s’identifier à un moment et faire le lien avec ses propres expériences. Cette présentation n’a pas fait exception à la règle et le spectacle a bien rencontré le succès espéré auprès de la trentaine de femmes qui ont pu y assister.

Si le ton de certaines répliques a pu surprendre au début, le rire et l’autodérision ont très rapidement pris le dessus, et la bonne humeur s’est répandue le temps d’un instant dans l’établissement. A l’issue du spectacle, un long débat avec Blanche a été possible sur sa vie de comédienne et le fait que l’on puisse rire ou non de tout.

Léo Lagrange Nord-Ile-de-France et le milieu carcéral francilien

Depuis 2016, Léo Lagrange Nord-Ile-de-France gère la mise en œuvre de la coordination culturelle à desti-nation des personnes placées sous main de justice en Ile-de-France. Elle assure ainsi la programmation culturelle à destination de l’ensemble des personnes détenues en Ile-de-France.

 

La programmation se veut la plus large possible de l’organisation d’évènements de divertissement à des projets plus soutenus et exigeants en termes d’implication ; une programmation ayant également pour voca-tion de permettre à la fois l’approfondissement de disciplines et la découverte de nouvelles pratiques cultu-relles et socioculturelles.


Vers le haut