Accueil | Toute l'actualité | Bonne rentrée 2020!

Bonne rentrée 2020!

En cette rentrée 2020, Vincent Séguéla, secrétaire général de la Fédération Léo Lagrange, évoque ce que représente ce temps particulier pour une association d’éducation populaire comme la Fédération Léo Lagrange et trace quelques perspectives d’avenir pour les mois qui viennent.

Est-ce que la rentrée scolaire est un moment important pour la Fédération Léo Lagrange ?

Oui, la rentrée scolaire est pour l’ensemble du pays un moment qui compte. C’est particulièrement le cas pour tous les acteurs éducatifs dont les Mouvements d’éducation populaire comme le nôtre.

En tant qu’association complémentaire de l’école, nous suivons la même rythmicité, en particulier dans notre secteur de l’animation puisque nous accueillons chaque année plusieurs centaines de milliers d’enfants et leurs parents au sein de nos accueils de loisirs, accueils périscolaires ou équipements de proximité comme les centres culturels ou socioculturels.
Nos équipes petite enfance ont elles aussi travaillé intensément la semaine dernière pour préparer la réouverture de nos 107 établissements d’accueil du jeune enfant (crèches, multi-accueils, etc.).
Nos 7 organismes de formation sont dans les starting-blocks pour reprendre les sessions de formation en présentiel ou en distanciels : pour nos instituts, il y a aussi une rentrée de septembre car de nombreux cycles qualifiants suivent par exemple le calendrier « scolaire ».

Globalement l’ensemble du monde associatif est extrêmement mobilisé en septembre. Cette année, la rentrée est très particulière, inédite, comme le fut le printemps et l’été du fait de la situation sanitaire dans le monde.

Qu’avez-vous envie de dire à tous ceux qui reprennent le chemin vers les structures, organismes ou dispositifs animés par la Fédération Léo Lagrange (usager.ère.s de tous les âges et professionnel.le.s) ?

Une nouvelle année s’ouvre et je forme le vœu qu’ensemble nous la réussissions.
Je remercie tous les usager.ère.s (parents, enfants, jeunes, stagiaires, etc.) et bénéficiaires de leur confiance et leur souhaite de s’épanouir pleinement grâce à l’action de nos bénévoles et salarié.e.s.
Je remercie les professionnel.le.s de leur engagement, en particulier dans le contexte actuel. L’ensemble de nos équipes d’animateur.rice.s, professionnel.le.s de la petite enfance, formateur.rice.s se sont pleinement mobilisés pour préparer cette rentrée.
Quelle que soit l’évolution de la situation, nous restons pleinement engagé.e.s pour répondre aux besoins éducatifs et de loisirs si essentiels à notre société.

Quelles seront les priorités des équipes et professionnel.le.s Léo Lagrange pour cette année (tous secteurs confondus)?

Il y a un enjeu conjoncturel nouveau du fait de la crise sanitaire et sociale qui en découle. En premier lieu, il faut prendre toutes les dispositions pour préserver la sécurité de tou.te.s conformément aux directives ministérielles et aux protocoles sanitaires en vigueur. À ce titre, la collaboration avec les collectivités territoriales et nos partenaires est au cœur de notre démarche.
Ensuite, plus que jamais, nous continuerons de porter fidèlement notre projet éducatif pour permettre à chacun.e toujours plus de découvertes et d’épanouissement et proposer des activités à forte dimension pédagogique, éducative, formative.
Après un premier semestre marqué par la crise du Covid et le confinement, il nous revient de réussir collectivement la reprise des activités et participer activement à la construction de nouvelles réponses aux questions que soulèvent cette crise. Dans ce cadre, il semble évident qu’il faille poursuivre des combats de toujours : droit aux vacances pour tous, accès aux droits, droit à la formation tout au long de la vie par exemple.

Quels sont les grands projets de la Fédération Léo Lagrange dans les mois à venir ?

Nous espérons que la situation sanitaire le permettra mais nombreux sont les très beaux projets qui devraient rentrer dans une phase concrète ce second semestre 2020. La plupart d’entre eux découlent intimement de notre Manifeste « Nous demain : pour un progrès durable et partagé ! » récemment adopté. La plupart de ces projets s’inscrivent dans une démarche partenariale puissante.
Je ne peux pas tous les citer mais je pense par exemple au programme Carbone ScolERE, un projet d’éducation à l’environnement ludique et positif conçu en direction des enfants de CM1 et CM2 qui vise à réduire les émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) par l’adoption de nouvelles actions écoresponsables au quotidien. Initié depuis 10 ans au Québec par nos partenaires de la Coop FA, il a fait la preuve de son impact et nous allons tenter de le mettre en place en France dès cette rentrée. Ce programme est extraordinaire car il permet à chacun.e de participer, quelle que soit sa place dans la société : enfants, parents, citoyens, collectivités, entreprises…
Je pense aussi au programme Alphaléo dont le but est de contribuer à l’égalité des chances sur tous les territoires. Alphaléo s’adresse aux jeunes de 16-25 ans et leur propose via des tiers lieux éducatifs un accompagnement individualisé qui prend en compte toutes les dimensions des parcours : loisirs, mobilité, engagement citoyen, mais aussi projet professionnel, accès aux droits, santé et logement.
Nos instituts vont poursuivre leur engagement dans le cadre du Plan d’investissement dans les compétences (PIC) 100% inclusion. Il s’agit de détecter et faciliter l’expérimentation de nouvelles solutions en matière d’inclusion des personnes les plus vulnérables, et de nouvelles approches de remobilisation, de développement et de valorisation des compétences de ces publics peu qualifiés.
Je pense enfin aux nombreux partenariats qui sont en train de se construire, avec une véritable dimension d’économie sociale et solidaire : VVF, la Croix-Rouge française, Accueil paysan…
On peut dire que nous allons vivre une rentrée décidément dense ! Belle rentrée à toutes et à tous !