Christiane Taubira au 25e Congrès de la Fédération Léo Lagrange

© Benjamin Géminel
A l’occasion de son 25e Congrès, la Fédération Léo Lagrange accueille Christiane Taubira,  garde des Sceaux et administratrice de la Fondation France-Libertés, qui assistera à la signature de la convention de partenariat de la Fédération avec la Fondation France-Libertés en présence de Bruno Le Roux, président de la Fédération Léo Lagrange, et Gilbert Mitterrand, président de la Fondation France-Libertés. Christiane Taubira participera ensuite à la table ronde sur l’engagement aujourd’hui.

La signature de cette convention de partenariat avec la Fondation France-Libertés vise à développer des actions d’éducation à la citoyenneté, principalement en direction des enfants et des jeunes, de s’associer dans la lutte contre les discriminations, de construire, grâce aux contacts de la Fondation en Amérique du Sud, des actions sur ce continent et enfin d’agir ensemble pour soutenir les populations kurdes.  Ce partenariat vient donc irriguer de nombreux champs d’activité de la Fédération Léo Lagrange : les actions éducatives, les espaces d’engagement et le développement international.

© Benjamin Géminel

Un partenariat au service de la défense des droits humains et des biens communs de l’humanité

L’engagement aujourd’hui
« L’engagement est-il à la portée de tous ? » est l’un des sujets phares de ce 25e Congrès. Christiane Taubira, figure optimiste de l’engagement, en nous faisant l’honneur de sa présence, nous éclairera sur ce thème.  Ce temps fort  sera l’occasion de s’interroger sur la manière de s’engager aujourd’hui afin de contribuer à un meilleur vivre ensemble et une société plus unie.

Comment inciter les citoyens à s’impliquer, de l’engagement civique (participation électorale) à un engagement plus large (lutte contre le racisme, les discriminations…).

A l’heure où le monde politique, les entreprises, la société civile appellent à l’engagement et que ce dernier, dans sa dimension associative, a été désigné Grande cause nationale, la Fédération Léo Lagrange souhaite ainsi  interroger cette notion d’engagement et la replacer dans un contexte économique, social et politique. L’engagement est-il une valeur subversive ou le comble du politiquement correct ? Pour aborder ces interrogations, la Fédération s’est adjoint la présence d’invités de marque:Yannick Blanc, préfet du Vaucluse, président de la Fonda (laboratoire d’idées du monde associatif), Lionel Prouteau, économiste, spécialiste de l’analyse des activités bénévoles et des solidarités de proximité, et Nadia Bellaoui, présidente du Mouvement associatif.

© Benjamin Géminel

Contacts : Camille Dombret – 01 53 09 00 10 – camille.dombret@leolagrange.org
Amélie Jouve – 01 53 09 00 11 – amelie.jouve@leolagrange.org


Vers le haut