Demandez le programme!

Au-delà des passages obligés statutaires (élection du nouveau conseil d’administration, etc.), chaque Congrès offre des rencontres uniques et de beaux débats ! Cette édition 2019 se concentre sur trois sujets essentiels et complémentaires : notre héritage par la réaffirmation de nos valeurs à travers notre nouvelle charte, l’importance des partenariats et l’évolution organisationnelle de notre mouvement.

Chaque Congrès présente une tonalité particulière, de par les débats qu’elle incarne, les orientations prises, son atmosphère. Cette édition 2019 marquera la fin de la démarche ProgrESS et le commencement d’une nouvelle ère pour le mouvement en faisant la part belle à quatre sujets : la nouvelle charte de valeurs, l’innovation sociale, les alliances stratégiques et la présentation de l’évolution organisationnelle. Le service national universel sera également valorisé le dimanche matin en présence de Gabriel Attal, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse.

Rassembler les acteur.rice.s du mouvement, les usager.ère.s autour de valeurs communes

Après la validation en conseil d’administration le 15 décembre dernier, c’est au congrès d’Artigues-près-Bordeaux de novembre qu’il reviendra de mettre le point final à la nouvelle charte de valeurs. Elle a vocation à réaffirmer les valeurs que la Fédération porte depuis soixante-dix ans et définir son rôle dans ce 21e siècle.

Pour ce faire deux tables-rondes sont organisées, l’une autour de l’éducation en présence d’Olivier Noblecourt, délégué interministériel à la prévention et à la lutte contre la pauvreté, Agnès Bathiany, directrice générale des PEP et Emmanuel Porte, chercheur à l’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire (INJEP). La seconde est, quant à elle, axée sur l’Economie sociale et solidaire (ESS) et le défi écologique avec Allain Bougrain-Dubourg, président de la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO), Guillaume Duval, rédacteur en chef d’Alternatives économiques et Juliette Méadel, ancienne ministre chargée de l’Aide aux victimes et présidente de l’association L’avenir n’attend pas.

 

Coup de projecteur sur l’innovation sociale et les alliances stratégiques

Depuis sa création, la Fédération Léo Lagrange est vecteur d’innovation sociale et a été moteur sur de nombreux sujets de société. Au cours des derniers mois, Thibaut Daudigeos de Grenoble École de Management et Nathalie Le Roux de La Ruche ont travaillé en partenariat avec la Fédération sur l’innovation sociale. Ce 27e congrès sera l’occasion de mettre en lumière Alphaleo, Modu’leo et Digitoleo, trois programmes incubés à La Ruche.

Le Congrès est aussi l’occasion de valoriser les partenariats à de la Fédération Léo Lagrange. Pour cette édition 2019, trois partenaires s’inviteront en plénière, VVF Villages, Scol’ERE et Simplon, pour présenter leur projet à l’ensemble des congressistes.

L’évolution organisationnelle de la Fédération

Le samedi après-midi sera entièrement dédié à la Fédération de demain et à la présentation de sa future organisation. Pour rappel, deux ans de réflexion et de travail ont été nécessaires à l’élaboration du nouveau schéma organisationnel.


Vers le haut