Expérimentation du SNU : la grande aventure vécue par Christelle

Responsable du BAFA pour Léo Lagrange Ouest (LLO), Christelle Revault a participé au séjour de préfiguration du SNU, à Guérande, en Loire-Atlantique (44). Directrice adjointe éducation SNU44, Christelle a eu la chance de participer à la définition d’un dispositif appelé à devenir une politique publique structurante pour la jeunesse. Afin de partager avec ses collègues LLO son expérience SNU, elle leur a régulièrement envoyé des nouvelles sous forme de 12 chroniques humoristiques ! Christelle a accepté de nous ouvrir son recueil pour nous faire vivre quelques anecdotes de cette aventure inédite !

L’aventure SNU commence par une semaine de formation à Brétigny-sur-Orge pour les équipes de direction

 

Chroniques envoyées lors du stage de Brétigny du 25 au 29 mars

Comme promis… Petites « news » de l’aventure SNU sur la base militaire aérienne de Brétigny-sur-Orge ! Pour Tom Cruise, c’est raté, la base a fermé en 2015 !  Bon, pour les collègues qui imaginaient un dortoir en guise de chambre… Et bien c’est type chambre formule 1 […]

Fini le doute, jeunes et adultes auront une tenue. Une casquette de couleur différente pour les membres de l’encadrement, afin de nous reconnaître ! Vouvoiement obligatoire pour tous sur le centre. Tutoiement autorisé entre jeunes seulement. […] Quand l’éducation populaire rencontre un autre monde !

Mercredi 27 mars
[…] Ce matin levée des couleurs. Alors, oui, c’est vrai, c’est juste après le petit déjeuner, encore un peu groggy par la journée de la veille […] Ce rituel des levées des couleurs sera effectué tous les matins avec les jeunes SNU. Les volontaires seront disposés en U… […] Le chef de centre ou un.e adjoint.e devra se positionner en son centre et après un” demi-tour droit” vers le drapeau, il.elle demandera la levée des couleurs à 2 volontaires précédemment choisis, puis “La Marseillaise” sera chantée. Ce rituel ouvrira la journée du centre !

C’était un moment solennel, que nos collègues SNU issus des armées ont eu plaisir à partager avec les novices. Du coup, mon homologue lieutenant-colonel, était fier de m’apprendre ce fameux demi-tour droit ! Et surprise… J’y suis arrivée ! Bon finalement… C’est comme en danse classique, sans le tutu ! Du coup, […], je serai autorisée à présider le rituel de temps en temps ! 😉 […]

Pour la boutade du jour, au détour d’un couloir, nous avons été interpellés, pour nous signifier qu’après le module sur l’autorité et la sanction de demain matin, Léo serait à l’honneur ! Enfin […] Après les militaires, les beatniks ! Aïe Aïe Aïe, ce n’est pas gagné ! (  […] Nos mondes sont opposés mais nous allons apprendre les uns des autres, j’y crois !

Jeudi 28 mars
[…] Ce matin, angoisse… Module autorité et sanction animé par l’armée ! Et bien après 6 témoignages […] c’est la révélation ! Finalement, ils ont réussi à me faire changer d’avis ! Leur vision de l’autorité est très proche […] qui l’eut cru de l’éducation populaire […] Non, non ! je n’ai pas perdu la tête, ils n’ont pas réussi à m’aliéner en si peu temps, c’est pas possible, ou alors c’est l’uniforme […] Ils sont trop forts, car c’est l’ensemble de l’auditoire qui a adhéré à leur vision ! Les femmes et hommes beatniks sont satisfait.e.s ! En plus, comme quoi, les rêves peuvent se réaliser, le colonel a ouvert la journée en présentant les mouvements d’éduc pop de l’après-midi par cette phrase : “L’éducation populaire est l’un des premiers acteurs de l’éducation de nos enfants” ouahhhhh ! Aujourd’hui c’est la journée de tous les possibles ! […]

 

300 heures de préparation pour mettre en place le séjour de cohésion

 

Vendredi 7 juin
[…] Une petite idée de la tâche qui nous est demandée… : phase préparatoire du planning… ou plutôt je devrais dire DES plannings ! 180 jeunes… 7 thématiques générales, composées d’un grand nombre de modules prédéfinis […] BREF… 3 semaines d’ateliers à caler sur 2 en tenant compte du rythme des jeunes, de la notion de plaisir et des temps libres pour rêver ! […] Et oui, ça fait quasi 200h que je travaille sur l’organisation du SNU. Vous savez … Un projet de l’État qui a vocation à être une aventure passionnante pour les jeunes volontaires qui vont y participer !
Alors, me direz-vous, c’est chouette, comme mission ! Eh bien… oui, cela devrait être chouette…[…] même si je m’éclate sur cette mission, (car en réalité c’est passionnant malgré tout), la tâche est rude… […] Vous n’allez pas être surpris.e.s ! Depuis mon petit dessin de mardi, je suis rendue à la version 14 ! Si, si… Version 14, car j’ai dû revoir toute l’organisation pour caler 180h de bilans de santé […]

 

Le séjour de cohésion du 16 au 28 juin 2019, une aventure humaine avant tout!

 

Jeudi 20 juin
[…] Fini la préparation, le stress d’être prêt.e à temps…. On a plongé dans le grand bain depuis dimanche 16 juin 2019 ! […] Dimanche 15h00, tout le monde est sur le pont ! Notre navire est fin prêt ! Ou presque… […] Nos 179 jeunes vont tous débarquer entre 15h50 et 23h00. Au fur et à mesure des arrivées, les jeunes reçoivent leur tenue ! Malheureusement, nous n’avons pas beaucoup de petites tailles et les garçons menus rentrent seulement dans les coupes femmes ! 179 jeunes et seulement une vingtaine de veste en 76 C ! Va y avoir un problème ! 23h30, tout le monde a son paquetage plus ou moins à sa taille et sa pointure… Une horreur pour les cadres qui ont géré la distribution ! BRAVO !

Ah… OUI… les références des tailles des tenues ne sont pas standards. Vous savez XS, S, M, L … Pour être certain.e d’avoir sa taille, il faut connaître ses mensurations ! Et… bien aucune d’entre nous (femmes encadrantes) ne les connaissait !!!!! Par contre les collègues militaires, aguerris à ce genre de paquetage, connaissaient leur tour de taille, hanche, poitrine…. […] Hi! Hi! Hi! Un préjugé vient de tomber…. Nous les “féminines” comme, ils nous appellent, ne somment pas toutes au fait de nos mensurations ! […] Ah ! Préjugés, quand tu nous tiens !

Samedi 22 juin
Ce soir, astreinte sur le centre ! Je vous passe les détails… 23h32… J’ai enfin retrouvé les 4 clefs des minibus… notre collègue pompier en a encore pour 3h aux urgences avant que nos deux jeunes passent devant un médecin ! Rassurez- vous rien de grave, une chute à vélo… et un petit orteil de cassé visiblement en se cognant le pied ! Bref… une nuit classique ou alors ils font exprès d’attendre que ce soit moi qui dorme sur place ! […]

Certain.e.s jeunes sont arrivé.e.s avec des petits problèmes de santé plus ou moins chroniques ! […]  Mais, ils.elles ont préféré ne rien dire de peur que leur candidature ne soit pas retenue ! Résultat, une dizaine de jeunes à l’infirmerie en ce début de SNU… […] Obligés d’aller aux urgences, chez le médecin pour des pathologies qu’ils auraient pu régler avant d’arriver !!!! […] Bon, ok … sur le lot… quelques simulations, je vous l’accorde ! […]

Lundi 24 juin
« Me duele la cabeza… ¡ Es complicado llevar soldados ! Pero dos soluciones posibles… »
Bon allez… fini la rigolade ! J+2, il faut faire quelque chose avant que les collègues militaires et éduc pop ne perdent pied ! […] Encuentra una solución !

[…] Comme tout le monde sur ce SNU expérimental…. (et donc) unique car tout est nouveau (pas de comparaison possible). Les encadrants ont besoin d’être valorisés. Chose étrange… Nos collègues issus du monde militaire ont aussi besoin d’être rassurés ! Bon…, là pour ce dernier point, j’ai du chocolat ! […] RDV pris pour 20h30, près de la serre, sur l’espace salon de jardin du potager, pour réunion avec les coordos mili et educ pop Sport !

Après discussion et une tablette de chocolat plus tard…. (Que j’avais prise dans ma valise en cas d’extrême nécessité !) Nous sommes vite tombés d’accord ! […] Bon… Ils ont un peu déliré et surtout ils se sont moqués de moi… en me présentant les contours d’un PN très militaire ! […] Pas de panique… je commence à les connaître… Ils sont joueurs ! C’est du 3ème degré… Je le sais… C’était de bonne guerre, la tablette de chocolat est finie !
[…] Mon collègue (ex militaire) fait un discours très éduc pop ! Ouahhhhhh… Les équipes ne se comprennent pas…[…] Quant à moi…[…] Je finis par […] leur faire un discours que moi-même, je ne pensais pas pouvoir tenir ! L’éduc pop joue sa mili ! […] Et… Vous savez…quoi… […] En dépit, parfois, de quelques frictions, on a appris à se connaître et à travailler ensemble. Avec les collègues issus du monde militaire, nous n’avons pas les mêmes méthodes, le même vocabulaire, mais nous partageons une même rigueur et surtout un même projet commun qui nous rassemble. Ils ont su adhérer aux outils que nous leur proposions et nous avons appris à les connaître et se comprendre.

Mercredi 26 juin
Depuis 3 jours, les émotions vont à toutes allures ! Et oui, au début on se dit « Houaaaa… » C’est le premier SNU… C’est la première de l’atelier Défense…, […] c’est la première soirée/débat Démocratie & Courage […] C’est la première ! Mais là… aujourd’hui… à J-2 du départ de nos 179 jeunes… Eh bien… c’est la dernière… Demain, jeudi 27/06 c’est la dernière levée des couleurs, le dernier temps projet […] Bref… C’est la dernière de tout ce qu’on vit depuis 11 jours déjà !

J’ai rencontré lors de cette aventure, pas la jeunesse française… Ohhhh ! Non… ! Mais les jeunesses de notre pays… Des jeunes gens de tout milieu, tout parcours de vie, toute origine… Une diversité exceptionnelle, riche et attachante ! […]

J’ai rencontré des jeunes filles et jeunes hommes avec un courage et une volonté exceptionnels. Ce n’était pas juste quelques-uns… Non ! Ces 179 loulous sont incroyables ! […] Ces 179 volontaires désignés d’office ou réellement partant.e.s pour le SNU ont toutes et tous évolué en 12 jours ! […] Pourtant, pour certains, ce n’était pas gagné… À force de discuter avec eux, au fur et à mesure qu’ils nous ont fait confiance, nous avons appris à les connaître et à les comprendre. Ils n’étaient pas tous volontaires. […] Et tous, contraints ou non, ils ont accepté l’aventure. […] Ce qui m’a le plus surprise, c’est que nous avons découvert des jeunes fragiles psychologiquement, des jeunes angoissé.e.s par le fait de retourner à leur vie d’avant le SNU … Et pourtant pas forcément des jeunes de milieux familiaux défavorisés… Mais des jeunes qui nous disent avoir trouvé dans cet espace SNU, des adultes qui les considèrent comme des “grands”, qui croient en eux, qui trouvent le temps de les écouter, les bousculer pour qu’ils.elles grandissent et prennent leurs rêves et leur vie en main !
La majorité avait envie de participer à un projet qui allait bénéficier au plus grand nombre. Un grand projet d’État ! Ils y croyaient en ce SNU… et veulent aujourd’hui poursuivre cette aventure en parrainant d’autres jeunes, ou en devenant animateur.rice.s et ensuite encadrant.e.s SNU !  En s’engageant ! La relève est assurée !

Lundi 1er juillet
Ce qu’il faut retenir de cette incroyable aventure, c’est que ces 2 mois ont été denses mais tellement riches ! Je me suis énormément amusée, j’ai beaucoup appris… J’ai rencontré des personnes improbables…
Les jeunes sont reparti.e.s transformé.e.s pour certain.e.s, […] et comme une fin de colo,  les larmes aux yeux de se quitter ! Loin de leur milieu, ils se sont mélangés, ils ont appris à se connaître, à se comprendre et sont maintenant liés par cette expérience unique et citoyenne ! […]

Maintenant, il va falloir faire le bilan, s’assurer que les réajustements soient pris en compte et apprendre de cette expérimentation où jeunes comme adultes ont été les pionniers ! Un bel avenir attend le Service national universel en 2020, j’en suis certaine.

Pour celles et ceux qui en doutent encore… Les médias ne rapportent pas toujours ce qu’est le SNU … Attention à ce que vous lisez, entendez, regardez… Il faut remettre en perspective, prendre du recul ! Le voir de l’intérieur a été une réelle chance ! C’est tout… sauf un service militaire ! Nos 3 mondes se sont côtoyés, une culture commune doit être inventée, mais si nous y arrivons, le SNU sera une vraie réussite ! […] Cette aventure aura été riche d’enseignements pour que le SNU devienne demain un rite de passage citoyen et porteur de cohésion et d’engagement citoyen. […] Il faut continuer à recruter des équipes pluridisciplinaires en mélangeant les professionnels issus du monde militaire, de l’éducation populaire et l’éducation nationale. Ce mélange est riche et complémentaire. Chacun apportant le meilleur de lui-même […] Pour cela, j’en suis convaincue, l’éducation populaire et bien entendue, nous, les équipes Léo Lagrange, avons les outils, les méthodes, les formations et les savoir-faire nécessaires pour rassembler et coconstruire le SNU de demain.  L’éducation populaire a cette capacité à créer des synergies et une émulation pour tirer le meilleur de chacun.e !

 


Vers le haut