French impact : récompenser des territoires socialement innovants

Association loi 1901, le French impact est une initiative gouvernementale lancée en janvier 2018. Elle est portée par le Haut-commissaire à l’Économie sociale et solidaire et à l’Innovation sociale, Christophe Itier, qui, le 20 février 2019, a annoncé les 20 territoires retenus pour être labellisés Territoires French impact.

ESS, labellisation des territoires et fonds d’amorçage

À l’origine de l’initiative French impact (inspirée de la French tech) se trouve l’ESS : l’économie sociale et solidaire. L’objectif est de rassembler les entreprises et les structures qui associent rentabilité économique et impact social ou environnemental positif. Afin de développer cette économie, le gouvernement Macron a lancé, en janvier 2018, un accélérateur d’innovation qui doit accompagner le changement d’échelle des projets. Un milliard d’euros y est consacré au cours du quinquennat.

Le French impact récompense des territoires innovant socialement en leur attribuant des “labels French impact”. Un appel aux territoires a été lancé en juillet 2018 – sous la forme d’un appel à manifestation d’intérêt (AMI) – ouvert sur 3 ans.
50 territoires ont déposé leur candidature pour la première vague (octobre 2018) instruite par le Ministère de la transition écologique et solidaire avec la contribution de l’AVISE, Agence d’ingénierie pour développer l’économie sociale et solidaire.

« Les territoires labellisés – régions, départements ou communautés d’agglomération – bénéficient d’un plan d’action et d’accompagnement sur mesure, afin que les innovations locales puissent devenir des solutions nationales. Les territoires labellisés, ont un accès prioritaire à un fonds d’amorçage doté de 100 millions d’euros, dédié à la création d’entreprises. Ils sont également aidés par un réseau de médiateurs, baptisés “hackers publics”, qui sont chargés de les aider à lever les freins d’une réglementation encore parfois trop tatillonne », a expliqué Christophe Itier, le haut-commissaire à l’ESS, à l’AFP (Agence France-Presse).

Le territoire Est ensemble, qui regroupe neuf communes de Seine-Saint-Denis (93), fait partie des 20 pionniers French impact labellisés par le gouvernement.

Le 93 parie sur l’économie sociale et solidaire

Avec 78 coopératives, 25 mutuelles, 10 fondations, plus de 1 000 associations et quelques dizaines d’entreprises sociales regroupés sur 9 villes du département, le groupement Est ensemble s’est hissé parmi les pionniers de l’économie sociale et solidaire et en a fait la pierre angulaire de son développement.

De plus, les entreprises de l’économie sociale et solidaire y sont largement représentées avec entre autres Baluchon, Moulinot, Article 1 ou encore la Réserve des arts. Tous ces acteurs vont bénéficier de nouvelles aides pour essaimer.

À l’origine de la candidature, un collectif d’organisations et d’entreprises de l’économie sociale qui se sont fixé trois défis pour le territoire :

  • Accélérer la transition écologique
  • Favoriser l’accès à une alimentation durable et de qualité pour tous
  • Garantir l’inclusion sociale et professionnelle des jeunes

Sources :

Coordonnées pictoLe site internet du French Impact

Coordonnées pictoL’Avise

Coordonnées pictoLinfodurable

Coordonnées pictoL’Esspace


Vers le haut