Jeunes et élu.e.s se rencontrent à Nantes pour parler politique


Les élu.e.s sont-ils tou.te.s déconnecté.e.s de la réalité ? Les jeunes se désintéressent-ils tou.te.s de la politique ? A l’occasion de la Switch Session, organisée par la pépinière d’initiatives jeunesse Le Triptic Léo Lagrange, élu.e.s et jeunes se sont rencontré.e.s pour débattre de ces questions. Ce forum organisé pour et par les jeunes est le point d’orgue d’une aventure collective débutée six mois plus tôt.

Le 26 mai dernier à la maison de quartier Bottière de Nantes, 70 personnes, dont une cinquantaine de jeunes de 16 à 25 ans, se sont réuni.e.s, dans le cadre du Forum « Switch Session », pour échanger autour de trois thématiques :
– Elu.e.s, tous déconnecté.e.s de la réalité ?
– Jeunes, tous dépolitisé.e.s et désengagé.e.s ?
– Jeunes et politique, un désaccord insurmontable ?

Animé et co-construit avec les jeunes, le forum a été un moment d’expression pour ces dernier.ère.s qui ont pu débattre avec 7 élu.e.s nantais. Au-delà des échanges, des intermèdes artistiques, conçus spécialement pour l’occasion, ont été proposés par les jeunes (chant, rap, danse, lecture).

« L’idée de ce projet nous est venue à la suite des élections présidentielles de 2017 », explique Guillaume Hernandez, responsable du TriptiC Léo Lagrange. « Nous sentions un certain désintérêt des jeunes pour la politique, avec des préjugés bien arrêtés. Nous avions envie de leur faire découvrir l’action politique locale, en proposant des échanges directs avec les élus pour qu’ils voient de quoi est fait leur quotidien et réciproquement »

A travers ce projet, le TriptiC souhaitait faire émerger la parole des jeunes tout en jouant pleinement un rôle d’interface entre les jeunes du territoire et les institutions. Au cœur de la démarche : favoriser une meilleure compréhension, appréhension et appropriation des jeunes de l’organisation de la Cité et une plus grande prise en compte des réalités, envies, paroles et problématiques des jeunes par les institutions.

 

« Si les jeunes sont l’avenir du monde, c’est aussi peut-être celui de ma ville »
Fatoumata Gassama, participante du projet Switch Session

 

Un projet au long cours
Dans le cadre du projet Switch Session, de nombreuses initiatives ont été menées les six mois précédant le forum. Depuis décembre 2017, trois cafés débats, organisés par Le TriptiC, ont rassemblé une cinquantaine de jeunes qui ont, tour à tour, évoqué leurs rapports à la politique, leurs visions du rôle des élu.e.s et leurs regards sur les politiques jeunesse.

De février à avril 2018, 16 jeunes ont partagé la journée de sept élu.e.s de la Ville de Nantes : réunions, rendez-vous avec des associations, repas… ces journées ont été l’occasion de mieux comprendre le rôle d’un.e élu.e, de se familiariser avec son quotidien et d’échanger avec lui.elle.

 

A l’issue de ce projet Switch Session

11 jeunes sur 16 déclarent que leur vision de Nantes a évolué

14 d’entre eux souhaitent plus s’intéresser à ce qu’il se passe à Nantes

Suite à la journée passée avec un.e élu.e, 10 jeunes estiment que le mandat d’élu.e n’est pas réservé à une élite

 

En parallèle de ces sept rencontres, Fatoumata, 20 ans, en service civique au TriptiC, a accueilli Nicolas Martin, adjoint à la jeunesse, pour une rencontre « inversée » afin de lui faire découvrir son quartier et son quotidien et d’échanger sur ses aspirations et ses difficultés.

Suite à ces rencontres, cinq jeunes ont participé à des ateliers d’écriture co-animés par l’Afev pour revenir sur ces rencontres. En lien avec le service jeunesse de la Ville de Nantes, sept jeunes du TriptiC ont pu assister au conseil municipal de fin avril 2018. A cette occasion, ils.elles ont été accueilli.e.s par Nicolas Martin et ont pu s’entretenir avec Myriam Naël, déléguée à l’éducation, la réussite éducative et la politique de la ville et Mounir Belhamiti, délégué à la citoyenneté numérique.

« A travers la Switch session j’ai découvert que le prix d’un ticket de bus, l’agrandissement de l’école de mon quartier, la vie culturelle, le soutien pour les jeunes ou la façon dont était faite ma ville aujourd’hui et pour demain ne relevait pas que du haut mais aussi d’ici, de Nantes, avec les élu.e.s locaux au plus près des problématiques de la Ville »
Fatoumata Gassama, participante du projet Switch Session

Le projet « Switch session en quelques chiffres » 

16 jeunes sur 7 rencontres avec 7 élu.e.s

26 jeunes pour co-construire le forum

50 jeunes et 7 élu.e.s présent.e.s sur le forum

47 jeunes sur 3 cafés citoyens

7 jeunes ont assisté à un conseil municipal

5 jeunes participant.e.s aux ateliers d’écriture

Le TriptiC Léo Lagrange, pépinière d’initiatives des quartiers Est de la Ville de Nantes, est un lieu d’accueil et de convivialité pour les jeunes de 16 à 25 ans. Elle informe et accompagne les jeunes dans leurs parcours, leurs besoins, leurs envies et leurs projets de loisirs, de mobilité, culturels, artistiques, sportifs, et d’insertion sociale et professionnelle. Elle propose également des temps de rencontres, de débats, d’échanges, et des espaces d’engagement pour les jeunes 16-25 ans des quartiers Doulon-Bottière et Nantes Erdre.


Vers le haut