Journée mondiale des consommateurs: focus sur l’ALLDC


Dans le cadre de la journée mondiale des consommateurs, focus sur les activités de l’Association Léo Lagrange pour la défense des consommateurs (ALLDC) avec Ludivine Coly-Dufourt, directrice de l’ALLDC.

 

Qui est l’ALLDC ?

L’ALLDC a été créée il y a 40 ans. Elle est aujourd’hui l’une des 15 associations nationales de défense des consommateurs agréées en France.

Elle assure une réelle mission de service public. Elle agit de manière indépendante vis-à-vis des fabricants et des distributeurs. Elle a également la capacité d’agir en justice notamment dans le cadre de l’action de groupe.

 

Quelles sont les missions de l’ALLDC ?

Elle propose des permanences juridiques en droit de la consommation et du surendettement en Maison de justice et du droit, en Point d’accès au droit. Elle informe, règle à l’amiable les litiges de la consommation. Elle accompagne les débiteurs qui souhaitent saisir la commission de surendettement.

Elle représente les intérêts des consommateurs dans des instances de concertation qui rendent des avis et proposent des évolutions législatives en faveur d’une meilleure protection de consommateurs. Elle est une partie prenante active dans le domaine de la normalisation dans le domaine des TIC, des services…

L’ALLDC anime au quotidien un projet et un réseau d’associations locales qui travaillent en faveur de l’éducation à une consommation plus responsable. Toutes nos actions, visent à mieux informer le consommateur, lui donner les clés pour mieux se repérer sur le marché des produits et services, consommer moins et mieux.

L’ALLDC travaille en partenariat notamment avec les collectivités locales et mène des actions de sensibilisation sur le thème du crédit, des pratiques commerciales, des déchets…  Sensibiliser les citoyens consommateurs et leurs permettre de changer leurs habitudes de consommation pour un développement plus durable.

 

Nous sommes au service des consommateurs pour les informer, les accompagner dans la résolution de leurs litiges et les responsabiliser en leur donnant des clés afin de se repérer sur le marché des produits et services. Nous faisons en sorte qu’ils comprennent qu’en consommant, nous faisons des choix qui ont des répercussions sur l’humain et l’environnement!

Ludivine Coly-Dufourt, directrice de l’ALLDC

 

L’ALLDC, c’est
3 salariées
1 service civique
Une quinzaine de bénévoles actifs
71 lieux de permanences juridiques
Près de 10 000 heures de permanence chaque année
1 site web www.leolagrange-conso.org
1 newsletter mensuelle


Vers le haut