La Fédération Léo Lagrange au salon des maires 2018


Comme chaque année, la Fédération Léo Lagrange, avec l’association Les petits citoyens, tient un stand au salon des maires et des collectivités locales qui a lieu les 20, 21 et 22 novembre à Paris-Porte de Versailles. Rendez-vous sur le stand G51 du Pavillon 2.2 !

Ce salon est le grand rendez-vous de l’achat public et permet aux près de 900 exposant.e.s de présenter leurs services aux élu.e.s et acteur.ice.s des collectivités locales (58 120 visiteur.se.s en 2017).

Ces trois jours de salon permettent de valoriser les compétences et expertises que la Fédération Léo Lagrange met quotidiennement au service des collectivités locales dans les champs de la petite enfance, de l’animation et de la formation.

Les activités périscolaires à l’honneur

Cette année, la Fédération Léo Lagrange mettra tout particulièrement en avant son expertise, éprouvée par plus de 165 collectivités territoriales partenaires, dans le champ de l’enfance et plus spécifiquement dans le cadre des activités périscolaires.

En effet, la Fédération Léo Lagrange accompagne les collectivités pour

  • Identifier une réponse éducative de qualité, adaptée à l’environnement et aux besoins des familles.
  • Contribuer à l’élaboration des projets éducatifs territoriaux (PEDT) et des conventions Plan mercredi en impliquant tous les acteurs éducatifs (élu·e·s, enseignant·e·s, parents, associations locales, etc.)
  • Organiser un service périscolaire complet, en lien avec les projets d’école
  • Assurer la gestion des accueils de loisirs sans hébergement (ALSH)
  • Former les animateur·rice·s
  • Mettre à disposition des outils d’animation et des ressources pédagogiques. La mobilisation du tissu associatif local pour favoriser les complémentarités

En chiffres

  • 40 000 enfants accueilli.e.s quotidiennement
  • 165 collectivités territoriales partenaires
  • 1 label Plan mercredi
  • 258 missions dont 41% pour des collectivités de – de 3500 habitant·e·s et 17,5% pour des collectivités de + de 100 000 habitant·e·s

Vers le haut