Le mécénat, une aubaine croissante pour les associations!

Recherches et solidarités, un réseau d’experts au service de toutes les solidarités, a réalisé une étude inédite qui chiffre à près de 3 milliards d’euros les dons des entreprises aux associations. La Fédération Léo Lagrange en profite pour relayer cette étude et pour représenter le mécénat, une véritable ressource financière et opérationnelle pour les associations.

Le mécénat, qu’est-ce que c’est ?

Le mécénat est un soutien matériel apporté par une entreprise ou un particulier à une association, sans contrepartie directe. Le mécénat est assimilable à un don. C’est un acte gratuit qui peut prendre la forme d’un :

  • don manuel
  • prêt de matériel, de personnel
  • bail gratuit

Pour les entreprises, le mécénat ouvre les droits pour une réduction d’impôt de 60% du montant de leur don.

Attention toutefois à ne pas confondre mécénat et parrainage : le mécénat se caractérise par une absence de contrepartie pour l’entreprise (ou très limitée) tandis que le parrainage est un retour à la hauteur de son investissement (par exemple un logo sur le maillot). Dans ce cas-là, il n’y a pas de réduction d’impôt.

Une croissance du mécénat au fil des ans

Il existe une croissance continue des actions et des sommes déclarées au titre du mécénat (aux vues du nombre d’entreprises concernées, plus le montant des dons)

  • En 2015, 110 000 entreprises auraient procédé à des actions de mécénat
  • En 2016, cela aurait représenté 2,8 milliards d’euros de montant de dons
  • En 2017, 3 milliards d’euros

Mais attention, parfois les entreprises surestiment leur générosité : elles peuvent confondre mécénat et sponsoring, ou avoir du mal à chiffrer la valeur des dons en nature ou de la mise à disposition de salariés dans le cadre du mécénat de compétence.

Un mécénat qui prend plusieurs formes

  • En faisant un chèque à l’association directement
  • En créant une fondation qui fait l’intermédiaire en finançant des projets associatifs
  • En effectuant des dons en nature
  • En réalisant un « prêt » de salariés

En chiffres :

  • 80% sont des dons financiers
  • 12% est du mécénat de compétence
  • Et les dons en nature représentent 8%

Vers quelles entreprises se diriger pour bénéficier de mécénat ?

Avant, les grandes entreprises étaient celles qui donnaient le plus. Aujourd’hui, les petites entreprises s’y mettent mais ont du retard.

  • Le taux des mécènes plafonne à moins de 2,1 % pour les entreprises de moins de 10 salariés.
  • À 11% pour les entreprises entre 10 et 250 personnes.
  • À 22,4% pour les entreprises d’au moins 5000 salariés.
  • Et à 50,5% pour les plus grandes entreprises.

À elles seules, les 500 plus grandes sociétés représentent près de 60% des actions de mécénat.

Le mécénat de compétences en essor

Si le mécénat de compétences a le vent en poupe, c’est parce que de nombreux salariés expriment leur besoin de donner du sens à leur travail, et leur envie de s’impliquer dans des programmes utiles à la collectivité.
Pour les employeurs, cela permet de retenir leurs collaborateurs et d’attirer des profils innovants.
Pour les associations, c’est un apport financier précieux à l’heure où les subventions privées reculent et une expertise face à un problème particulier. C’est du donnant-donnant / gagnant-gagnant.


Vers le haut