Le sport-santé à l’honneur


Le 3 octobre dernier, l’Union régionale sportive Léo Lagrange des Hauts-de-France (URSLL HDF) a participé à la Rencontre des Solutions sur le thème du sport-santé qui s’est tenue au Creps de Wattignies (59) en présence de Roxana Maracineanu, ministre des sports et d’Adrien Taquet, secrétaire d’Etat chargé de la protection de l’enfance, auprès de la ministre des solidarités et de la santé.
Un grand rendez-vous pour mettre en valeur et mobiliser les acteurs sportifs et associatifs engagés en faveur du sport-santé.

Plus de 250 acteurs nationaux et régionaux ont participé à cette rencontre. Ils ont pu échanger sur leurs problématiques de terrain et identifier des solutions concrètes pour accroître l’impact des pratiques physiques et sportives sur le bien-être et la santé.

A cette occasion, l’Union régionale sportive Léo Lagrange des Hauts-de-France a pu présenter son projet régional ” Deuxième souffle : Education à la santé par les activités physiques et/ou sportives adaptées”, dispositif répondant à la question du sport sur ordonnance.

Matthieu Vermeil, conseiller technique sportif national pour l’URSLL HDF et Hugo Machado, stagiaire auprès de l’URSLL HDF, en 2e année de master Ingénierie de la santé, ont invité l’association “Les petits poids”, affiliée à la Fédération Léo Lagrange et fortement impliquée dans l’accompagnement de personnes atteintes de maladies chroniques dont les affections longue durée. Les deux associations des Hauts de France ont ainsi pu mettre en avant les bienfaits de l’activité physique adaptée dans le cadre d’une prise en charge pluridisciplinaire, en prévention secondaire voire tertiaire, et de rencontrer bon nombre d’acteurs concernés par cette thématique.

La stratégie nationale sport-santé
Cet événement organisé en Hauts-de-France intervient quelques mois après la publication de la stratégie nationale sport-santé. Les ministres ont rappelé les grands enjeux de cette stratégie qui s’articulent autour de la prévention du surpoids et de l’obésité chez les jeunes, de la prévention de la dépendance chez les personnes âgées et de la promotion des effets bénéfiques de l’activité physique pour les personnes souffrant de pathologies chroniques.


Vers le haut