L’engagement associatif et la société civile au sommaire du Congrès Léo Lagrange

leo-lagrange-en-route-vers-le-congres-2014

Avec ses 4 300 salariés, ses 49 000 adhérents et ses 11 Fédérations en Afrique, la Fédération Léo Lagrange est l’une des plus importantes associations dans le champ de l’éducation populaire. Elle a choisi la ville de Dijon pour tenir son 25e Congrès national les 24, 25 et 26 octobre prochains. Alors que l’engagement associatif a été désigné grande cause nationale 2014, les 500 congressistes Léo Lagrange vont questionner leurs pratiques autour de deux tables rondes et adopter un nouveau projet associatif.

Tables rondes : « L’engagement est-il à la portée de tous ? » // « Mobiliser la société civile : le dire, le faire »
Tels sont les deux sujets qui animeront les réflexions des congressistes Léo Lagrange le samedi 25 octobre. Ces rendez-vous leur permettront de s’interroger sans tabous à partir des questions suivantes : L’engagement, une valeur subversive ou le comble du politiquement correct ? Existe-t-il des formes d’engagements non reconnues par les mouvements et organisations ? Á l’heure de la montée en puissance des extrémismes et du désamour des Français pour leur classe politique, comment définir et ré-enchanter le concept de société civile ? Pour aborder ces sujets, la Fédération s’est adjoint la présence d’invités de marque : Yannick Blanc, préfet du Vaucluse, président de la Fonda (laboratoire d’idées du monde associatif), Lionel Prouteau, économiste, spécialiste de l’analyse des activités bénévoles et des solidarités de proximité, Nadia Bellaoui, présidente du Mouvement associatif, Akil Marceau, directeur de la représentation du Gouvernement Régional du Kurdistan-Irak en France et Arsène Sibally, président de Léo Lagrange Côte d’Ivoire.

Deux ministres de tutelle attendus
François Rebsamen, ministre du travail, de l’emploi et du dialogue social doit s’adresser aux congressistes le vendredi 24 octobre à 18h. Cette intervention fera suite à une table ronde sur les métiers de la formation professionnelle et de l’insertion en présence de Philippe Meirieu, vice-président de la région Rhône-Alpes, chargé de la formation tout au long de la vie et professeur à l’Université Lumière Lyon 2.

15% des salariés de la Fédération Léo Lagrange interviennent en effet dans le champ d’activité de la formation et montrent au quotidien comment conjuguer professionnalisation et sens de l’action au service d’un projet associatif. Patrick Kanner, ministre de la ville, de la jeunesse et des sports est quant à lui attendu le samedi à 12h15. Avec 85% de ses salariés travaillant dans l’animation et une fédération sportive multisports, la Fédération Léo Lagrange sera attentive aux propos du ministre.

La valorisation des actions Léo Lagrange à Dijon
L’association régionale Léo Lagrange Centre Est a en charge la gestion d’accueils du public pour le compte de la ville de Dijon, et ce dans deux champs de compétence : la petite enfance avec les multi-accueils Le Tempo au sein du centre social du quartier Chevreul Parc, Junot  et Roosevelt et la jeunesse avec les accueils jeunes Mansart, Chevreul Parc et Pouilly-Stalingrad ou l’Atelier Mobilité, véritable pépinière d’initiatives pour les 16-25 ans. Les salariés seront présents pour accueillir les congressistes et présenter la richesse de leur activité. Nathalie Koenders, première adjointe au maire de Dijon, ouvrira en outre le Congrès par une allocution de bienvenue le vendredi 24 octobre à 14h.

Le Congrès : un moment fort de la vie démocratique et statutaire de l’association
Au-delà de constituer un lieu d’échanges et de débat précieux pour asseoir les prises de position de l’association, le Congrès Léo Lagrange, qui a lieu tous les 3 ans, a pour rôle d’élire les 27 membres du conseil d’administration national. Le Congrès rassemble près de 500 adhérents et salariés venus de toute la France, d’Europe et d’Afrique et offre un grand moment de convivialité pour ces militants de l’éducation populaire. L’édition 2014 verra la finalisation et adoption d’un document essentiel, le projet associatif, dont l’objet est de rappeler ce qui fait l’identité de l’association, son projet et sa stratégie pour l’avenir.

Contact : Camille Dombret, camille.dombret@leolagrange.org,Tél. : 01 53 09 00 10


Vers le haut