Léo Coup de Pouce : l’appel à projets solidaire du Fonds de dotation

La campagne 2018 des appels à projets du Fonds de dotation, placée sous le signe de l’innovation et de la coopération, visait à soutenir les projets des structures et des associations du réseau Léo Lagrange. Les appels à projets du Fonds de dotation sont déclinés en 6 programmes, ayant chacun des publics et des critères spécifiques.
L’appel à projets Léo Coup d’pouce solidaire vise à soutenir les enfants et les jeunes éloignés des activités culturelles, artistiques ou sportives pour des raisons financières. Ce programme peut prendre en charge une partie des frais d’inscription à ces activités pour un jeune que la structure souhaiterait spécifiquement épauler.

Des micro-financements en guise de “coup d’pouce”

L’appel à projets s’adresse aux associations qui composent l’Unité économique et sociale (UES) Léo Lagrange, aux structures qui y sont rattachées et aux associations affiliées à la Fédération Léo Lagrange depuis au moins 2 ans. Le soutien du Fonds de dotation Léo Lagrange doit concerner un enfant ou un jeune connu de la structure et la dotation sollicitée doit être comprise entre 50 et 250 euros.
Les activités sportives, artistiques et socio-culturelles constituent un moyen de s’épanouir à travers son temps libre. Elles sont vectrices d’émancipation et concrétisent le « vivre-ensemble ».

Les 4 projets subventionnés par l’appel à projet 

Le club de Loisirs Léo Lagrange de Bully-les-Mines (62), association affiliée depuis 1964, a été subventionné pour pemettre à un jeune Bullygeois de la troupe d’improvisation du club d’intégrer un séjour d’échange culturel avec l’équipe au Festival International de Théâtre et des Arts de la Scène (FITAS) à Agadir, au Maroc. Les objectifs étaient de rendre le groupe autonome et mobile, de s’ouvrir à l’autre et de casser la barrière de la langue et des cultures à travers une discipline universelle.

La Maison pour Tous – Centre Social du Guelmeur, située à Brest (29) et affiliée depuis 1989 a été soutenue dans leur projet d’aider une enfant de 9 ans de pratiquer le Kung-Fu dans une école du quartier. En effet, l’enfant pratiquait cette activité depuis 2 ans et risquait de ne pas pouvoir la continuer, dû à des difficultés financières. Grâce au Fonds de dotation, l’enfant a pu retrouver de la sérénité au moment de la rentrée en se projetant sur son activité.

Le point Accueil Jeunesse de Fontenilles (PAJ) (31) a aidé 2 jeunes, fréquentant la structure depuis plus de 5 ans, qui souhaitaient devenir animateurs. Ces jeunes (17 et 18 ans) n’avaient pas les ressources financières nécessaires pour financer le BAFA (Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur) théorique. Ils ont donc participé à un chantier sur la commune qui leur a financé 50€ chacun et la subvention du Fonds de dotation a accompagné le reste. L’objectif était de permettre à ces 2 jeunes de s’insérer professionnellement et d’être acteurs de leur épanouissement.

L’association E.R.A 93 (Écouter, Réfléchir, Agir), située à Saint-Ouen (93) et affiliée depuis 2012 a profité de l’appel à projet Léo Coup de Pouce pour accompagner un jeune Géorgien de 18 ans se prénommant Razmic. Ce jeune vivait à l’hôtel via les services sociaux depuis 5 ans avec plusieurs problématiques. Il a réussi à obtenir sa carte de séjour mais devait payer 570€ de timbres fiscaux à la préfecture. Le Fonds de dotation lui a permis de financer une partie de ces timbres fiscaux et donc d’obtenir sa carte de séjour, précieux sésame lui permettant ensuite d’accéder à une formation qualifiante.

Le Fonds de dotation Léo Lagrange a été créé par la Fédération Léo Lagrange en 2016 dans le prolongement de son engagement pour l’Éducation populaire. Le Fonds a pour vocation de soutenir les projets associatifs du réseau concourant à l’intérêt général et concrétisant au quotidien l’ambition de donner à tous les moyens de s’épanouir tout au long de la vie.

 Pour en savoir plus et pour déposer un projet : le site du Fonds de dotation Léo Lagrange

 Pour aller plus loin : les lauréats 2018 des appels à projets


Vers le haut