Léo Lagrange présente à la Marche des fiertés 2019 à Toulouse : une première et un engagement

Le 8 juin dernier à Toulouse, Léo Lagrange Sud-Ouest a participé à la marche des Fiertés, organisée par l’un de ses partenaires l’association Pride. Seule fédération d’éducation populaire présente sur cette journée d’actions, Léo Lagrange rappelle ainsi à tous son engagement à lutter contre toutes les discriminations et à prendre part aux mobilisations autour des communautés LGBTQI+, pour défendre les droits de tous, l’égalité et la diversité.

En 2019, nous pourrions nous dire : Cette manifestation a-t-elle encore du sens ? Notre expérience en matière de lutte contre l’homophobie lors d’interventions éducatives nous montre à quel point la violence des réponses peut être forte ainsi que les actes et les postures, en particulier des jeunes, très discriminatoires autour des enjeux du sexisme et de l’homophobie.

« Chaque année, le rapport SOS homophobie recense les actes homophobes et montre que le nombre d’agressions ne diminue pas. Cela veut dire qu’il y a encore des choses à faire. » témoigne Jérémy Perrard, président de la Pride Toulouse. « Tant qu’il y aura des discriminations, des violences, des victimes, les marches continueront d’exister. Ces marches ont trois rôles. Accompagner les victimes et leur montrer qu’elles ne sont pas seules. Accompagner ceux qui se posent des questions sur leur orientation sexuelle, sur leur identité de genre, ceux qui ont peur. Ils peuvent venir vers les associations. On peut les aider à trouver des réponses. Accompagner enfin la société à évoluer, à accepter les différences. Nous devons déconstruire les clichés et les craintes pour tous vivre ensemble. »

De nombreux partenaires se sont arrêtés au stand Léo Lagrange : des représentants de la région Occitanie, des élus de la ville de Toulouse, dont Jean-Luc Moudenc, Vincent Gibert, conseiller départemental élu en charge des programmes “Chemins de la République” et “Parcours Laïque et Citoyen”, Marie-Claude Farcy, conseillère départementale, Élisabeth Toutut-Picard, députée  …

Cette journée fut forte en couleurs et en engagement, toujours nécessaire à la lutte pour la reconnaissance des droits de chacun car, comme le souligne Jérémy Perrard, « ce qui se passe au Brésil nous inquiète, et les résultats des dernières élections européennes confirment nos inquiétudes. Peu importe le territoire, nous devons tous être solidaires dans la lutte contre les discriminations. ».

Cette présence de Léo Lagrange à la marche des Fiertés confirme ses engagements et ses actions autour de la lutte contre les discriminations (racisme, antisémitisme, sexisme, homophobie, handiphobie, …), tant auprès des enfants et des jeunes sur temps scolaire et extrascolaire, qu’auprès des professionnels et adultes. Le partenariat avec l’association Pride devrait encore se renforcer dans les années à venir avec un soutien et des formations Léo Lagrange pour accompagner ce combat d’émancipation et de droits pour tous.

Ce projet est aussi le résultat de l’engagement de Victoria Payet, volontaire en service civique à Léo Lagrange Sud-Ouest, qui s’est emparé de ce partenariat en plus des interventions qu’elle mène. A l’instar de Victoria, Léo Lagrange invite tous les volontaires à rejoindre le mouvement pour renforcer encore nos propositions visant à une société de progrès.


Vers le haut