Les raids aventure Léo Lagrange

© Benjamin Géminel
Du 14 au 18 juillet, du 21 au 25 juillet et du 28 juillet au 1er août 2014, l’Union nationale sportive Léo Lagrange a organisé à Chambod-Merpuis (01) trois raids aventure Léo Lagrange. Plus de cent jeunes âgés de 12 à 17 ans provenant des quatre coins de la France et issus de structures membres du réseau Léo Lagrange ont participé à des activités sportives de plein air.

Depuis près de 20 ans, l’Union nationale sportive Léo Lagrange organise le raid multisports « Léo Lagrange Aventure ». A l’origine destiné à des jeunes de 12 à 15 ans de la région Rhône-Alpes, il accueille depuis 2006 des jeunes provenant de toutes les régions de France. Pour la première fois, un raid « ados », à destination des 15-17 ans, a été mis en place en 2014. Cette année, une vingtaine d’équipes mixtes ont pris part à l’aventure. Tous proviennent d’accueil de loisirs, de maisons de quartier, de centres sociaux et autres structures de proximité du réseau Léo Lagrange. Cette année, trois raids distincts ont été proposés : un raid « espoir », un raid « élite » et un raid « ados ». Les raids « espoir » et « élite » visent une même tranche d’âge (12-14 ans) et sont composés des mêmes épreuves mais avec des niveaux de difficultés différents (l’implication physique des jeunes est plus marquée dans le raid « élite »). Le raid « ados » s’adresse, quant à lui, aux 15-17 ans.

J’ai déjà participé à trois raids, c’est mon quatrième. Le cadre est bien, l’île est sympa et les épreuves sont variées. Pour nous, les épreuves techniques sont les plus difficiles. En revanche, tout ce qui concerne la cohésion d’équipe, comme le C9, convient bien à notre équipe. Nous aimerions gagner le prix du fair-play !
Thibaut, capitaine de Neuilly-lès-Dijon (21), raid “ados”

Les activités sportives proposées sont multiples: escalade, course d’orientation, VTT ou canoë… Cependant, la vocation première des raids n’est pas d’offrir une simple consommation d’activités sportives, c’est avant tout un moment convivial qui permet la découverte, par le biais du sport, d’un nouvel environnement, de nouvelles activités, de valeurs de solidarité et de coopération. « Les raids permettent aux jeunes de sortir de leur quotidien, de rencontrer d’autres jeunes d’horizons différents », explique Johanne Gratiot, directrice technique des trois raids. « Les raids sont aussi l’occasion pour eux de découvrir de nouvelles activités sportives et de se dépasser ! Par ailleurs, c’est un vrai changement d’univers pour la plupart d’entre eux. Nous sommes en pleine nature, dans un endroit isolé. C’est très dépaysant ! »

L’équipe d’organisation, composée de professionnels du sport et de l’animation, veille au bon déroulement des raids : sécurisation et mise en place des activités (installation des balises pour la course d’orientation ou d’un parcours VTT trial…), accompagnement des jeunes dans la découverte d’une activité sportive, briefings journaliers… « Nous assurons l’encadrement des participants pendant les activités sportives. Nous assistons à de beaux moments de solidarité au sein des équipes et même entre les équipes, » explique Thomas, membre de l’équipe d’organisation. L’enjeu est de donner aux jeunes une occasion de résoudre les problèmes liés aussi bien à la difficulté des épreuves sportives (difficultés techniques, tactiques, physiques) qu’à la gestion autonome de leur quotiden ou la vie en collectivité. Il doit s’agir pour eux d’un apprentissage plus que d’une compétition. « Les raids sont très enrichissants pour les jeunes, c’est un temps durant lequel ils se surpassent, apprennent à vivre avec les autres et prennent confiance en eux », ajoute Yassine, également membre de l’équipe d’organisation.

Ces raids sont plus particulièrement destinés à des jeunes en voie de désocialisation. Le sport est ici mis au service du développement social. Toutes les activités proposées ont été choisies pour responsabiliser les jeunes et favoriser la coopération et la solidarité entre équipiers et, si possible, entre les équipes. Dans une optique de développement de l’autonomie, les équipes doivent aussi gérer leur vie quotidienne (gestion d’un budget). Le raid est enfin l’occasion de vivre des moments de partage et de convivialité et de découvrir et respecter un nouvel environnement.

 C’est la troisième fois que je participe au raid. Mes premiers mots sont trempé et transpiration. Je suis content de voir des jeunes aller au bout d’eux-mêmes. C’est beau de voir quelqu’un qui se dépasse, c’est la magie du raid.
Karim, animateur à Marseille, raid “élite”

Chiffres clé
3 raids aventure : un raid « espoir », un raid « élite » et un raid « ados »
Plus de 100 jeunes âgés de 12 à 17 ans ont participé
Cinq jours au cœur de la vallée de l’Ain à pratiquer des activités sportives de plein air : course d’orientation, rando VTT, escalade, VTT trial, sarbacane, paddle, kayak, canoë, C9

Site web pictoEn savoir plus : leolagrange-sport.org

 


Vers le haut