Mieux comprendre le changement climatique en s’amusant

2
Le jeu « L’Équilibro », réalisé par Les petits citoyens et la Fondation France Libertés, vise à sensibiliser les enfants au thème du changement climatique à l’approche de la COP21. Les enfants de l’accueil de loisirs de Juvisy-sur-Orge (91), géré par Léo Lagrange Ile-de-France, ont pu découvrir ce jeu éducatif et dynamique !

« L’effet papillon, cela veut dire quoi ? », « Combien de personnes dans le monde ne disposent pas d’un accès direct à une eau potable de qualité ? » Pendant plus d’une heure, Dan, Shantel, Eliott, Camille, Lucie, Silia et Charles, âgés de 9 à 10 ans ont échangé, débattu, et réfléchi à la question du changement climatique en prenant l’eau comme angle de départ.

Installés en cercle autour d’un puzzle géant posé au sol, les enfants sont invités à progresser sur le chemin d’une planète « apaisée » et rétablir ainsi collectivement l’équilibre de la terre. L’objectif est de leur permettre de mieux comprendre le changement climatique et ses conséquences sur l’eau. En citoyens avertis, les enfants se sentent très concernés par ses questions, à l’image de Shantel, 10 ans : « Notre maison, c’est notre planète. Il faut en prendre soin ! » Charles, 9 ans, acquiesce : « L’eau, c’est précieux. Il ne faut pas la gaspiller. Par exemple, il faut couper l’eau quand on se savonne sous la douche. »

5

« C’est un très bon outil », confirme Rachid Najibe, coordinateur Léo Lagrange de l’accueil de loisirs de Juvisy-sur-Orge. « L’Equilibro  donne l’opportunité aux enfants d’échanger entre eux sur des questions liées à l’environnement. C’est l’occasion pour eux d’exprimer ce qu’ils savent ou ce qu’ils comprennent moins. » Ni pression, ni compétition, « L’Equilibro » permet avant tout de mieux appréhender les liens de causes à effets qui existent entre le changement climatique et nos usages de l’eau. « Au fur et à mesure du jeu, les enfants prennent conscience de ce qu’ils peuvent faire au quotidien. Ils se rendent compte que chaque geste compte et peut éviter que la planète ne devienne invivable », poursuit Rachid. Même enthousiasme chez Nabila, animatrice à l’accueil de loisirs de Juvisy-sur-Orge : « Grâce à ce jeu, les enfants s’interrogent sur leur manière de vivre et d’utiliser les choses. C’est important qu’ils en aient conscience, c’est notre futur! »

Pendant ce temps, le jeu se poursuit. Silia tente d’expliquer ce qu’est une nappe phréatique, puis un débat animé survient sur la quantité d’eau présente dans le corps humain. « On a appris plein de choses », conclut Camille à la fin de la partie. « Cela nous montre ce qui pourrait arriver si jamais nous ne faisons rien », ajoute Charles. « L’Equilibro nous permet d’introduire les questions environnementales qui seront au cœur de nos activités à la rentrée et tout au long de l’année », précise Rachid. L’accueil de loisirs de Juvisy suivra donc de près la COP21, qui se déroulera du 30 novembre au 11 décembre 2015 à Paris.

1

250 jeux « L’Equilibro » ont été diffusés dans les accueils de loisirs Léo Lagrange. L’idée est de permettre aux enfants de se sensibiliser tout l’été et de créer des messages en vue de la COP21. Leurs contributions et leurs propositions pour lutter contre le changement climatique seront alors restituées et envoyées au Président de la République avant le début de la Conférence internationale.

Site web pictoSi vous êtes intéressés par ce jeu, rendez-vous dans la boutique des petits citoyens : lespetitscitoyens-laboutique.com


Vers le haut