Mieux comprendre les liens entre aménagement urbain et pratiques sociales


Des stagiaires DEJEPS en formation avec Campus Léo Lagrange sont allés sur le terrain pour mieux comprendre les liens entre aménagement urbain et pratiques sociales.

Le 12 décembre 2018, dans le froid hivernal, un groupe DEJEPS a pu rencontrer, dans un quartier de Saint-Priest (69),  François PUECH, chef de projet renouvellement urbain du Groupement d’intérêt économique EST HABITAT. Celui-ci a présenté les actions d’aménagement conduites sur ce quartier prioritaire, notamment les tests d’aménagement et les actions participatives des habitants au programme de travaux. Myriam Reynard, architecte espaces publics et Cyril Husson du Collectif Terrain d’Entente se sont joints à ce temps d’échanges pour expliquer, en circulant ensemble sur le quartier, les démarches concrètes conduites pour co-créer des espaces de proximité avec les habitants et usagers.

L’après-midi, ils se sont rendus dans le quartier des États-Unis, dans le 8° arrondissement de Lyon pour découvrir « les murs peints », œuvre artistique collaborative retraçant le projet de Cité Idéale de Tony Garnier, célèbre architecte lyonnais pour ses conceptions urbaines novatrices. La journée de formation s’est poursuivie au Musée urbain Tony Garnier par la visite d’une exposition  portant sur l’évolution de l’habitat urbain au 20° siècle et la transformation des pratiques familiales et sociales.

Par le biais de cette journée, les stagiaires DEJEPS ont pu appréhender la question d’amélioration et d’appropriation du cadre de vie et faire des liens avec leurs démarches professionnelles quand il s’agit d’associer des publics à la conception et conduite d’actions d’animation.

En savoir plus sur Campus Léo Lagrange: campus-leolagrange.org


Vers le haut