Parcours de formation d’animateur.rice.s au Kurdistan irakien


Fin juin à Erbil au Kurdistan irakien, ont eu lieu deux sessions de formation d’animateur.rice.s, l’une animée par Xenia Koutentaki, responsable du programme Éducation non formelle au Kurdistan irakien pour la Fondation France libertés et l’autre par Sophie Khatib, chargée de mission internationale pour la Fédération Léo Lagrange.

Un parcours de formation se termine…
Du 24 juin au 1er juillet, 11 stagiaires ont participé à la dernière session du 2e parcours de formation d’animateur.rice.s, assuré par Xenia Koutentaki. Formé.e.s aux méthodes actives, les participant.e.s ont échangé sur les questions de genre et de discriminations, ont réfléchi à l’intérêt de la mise en place d’activités manuelles, ont travaillé sur les émotions… Pour animer la formation, Xenia était accompagnée de formateur.rice.s issu.e.s de la première formation de formateur.rice.s initiée dans le cadre du programme d’appui à la structuration de l’éducation non formelle mis en œuvre par la Fédération Léo Lagrange et la Fondation France-Libertés.

A l’issue de cette session, les 11 stagiaires se sont vu.e.s remettre leurs diplôme.

… et un autre commence !
Du 25 juillet au 2 juillet à Erbil, Sophie Khatib a animé la première session d’un nouveau parcours de formation d’animateur.rice.s. Les 11 stagiaires ont pu se familiariser avec les bases de l’animation : définition de l’éducation non formelle et d’un projet d’animation, point sur les droits de l’enfant, travail sur les émotions… « Au cours de cette formation, les futurs animateurs prennent conscience de leur rôle éducatif auprès des jeunes », explique Sophie Khatib. « Nous les sensibilisons aux valeurs de l’éducation non formelle et nous leur donnons les clés pour construire un projet d’animation. Nous leur présentons les différents processus d’apprentissage et mettons en avant les droits des enfants, l’importance de l’inclusion… » À l’instar de l’autre formation, Sophie Khatib était également accompagnée de formateur.rice.s formé.e.s dans le cadre du programme de la Fédération Léo Lagrange et de la Fondation France-Libertés. Les 11 stagiaires se réuniront d’ici la fin de l’année pour la deuxième session de leur formation.

La Fédération Léo Lagrange et la Fondation France Libertés ont lancé la mise en œuvre d’un programme de développement de l’animation péri et extra-scolaire dans des camps de réfugié.e.s du Kurdistan irakien ainsi que l’appui à la structuration de l’éducation non formelle à travers la création de parcours de formation d’animateur.rice.s et de formateur.rice.s certifié.e.s par le gouvernement et assurés par Campus Léo Lagrange et un comité pédagogique Léo Lagrange.

32 animateur.rice.s et 15 formateur.rice.s formé.e.s en 2017


Vers le haut