Pour un égal accès de tous à la culture


Le 8 février dernier au musée du Louvre, a eu lieu la signature d’une convention entre le musée du Louvre et la
Direction interrégionale des services pénitentiaires (DISP) de Paris. Cette convention permet d’offrir un large éventail d’actions artistiques et culturelles aux établissements pénitentiaires de la DISP de Paris dont les pôles culture sont gérés par Léo Lagrange Nord-Ile-de-France. Ces actions culturelles s’inscrivent dans les missions de prévention de la récidive et de réinsertion confiées à l’administration pénitentiaire.

La convention de partenariat signée avec la DISP de Paris permet d’élargir, d’équilibrer et de modéliser l’offre artistique et culturelle du Louvre en prison, en mettant en place un programme d’interventions au niveau régional. Ainsi, le musée du Louvre a élaboré un catalogue de propositions qui pourront être mises en œuvre au sein des établissements pénitentiaires : conférences, conversations, ateliers de pratique artistique, expositions temporaires de reproductions d’œuvres, visites du musée dans le cadre de permissions de sortir.

Deux autres volets composent également cette convention de partenariat : le don d’ouvrages par le musée du Louvre aux bibliothèques des établissements pénitentiaires d’Ile-de-France et  la possibilité pour les personnels pénitentiaires francilien s de participer à des journées de sensibilisation aux actions culturelles proposées par le musée.

Cet engagement s’inscrit dans les grandes orientations interministérielles Culture / Justice, pour répondre à l’enjeu national d’égal accès de tous à la culture. Le Louvre se rend ainsi à la rencontre des publics dans toute leur diversité.

A l’occasion de la signature de cette convention, les coordinateurs Léo Lagrange des pôles culture étaient présents et ont pris part à une visite sur l’art et la justice dans les collections du Louvre. « Nous allons voir comment les rois ont utilisé les arts pour exprimer leur pouvoir », lance en introduction de la visite le conférencier. La carte Louvre Professionnels leur a également été remise.


Vers le haut