Notre vocation internationale

Depuis sa création en 1950, la Fédération Léo Lagrange a toujours eu une «fenêtre ouverte sur le monde». A travers l’éducation populaire, la Fédération prône des valeurs et principes universels qui transcendent les frontières, les considérations ethniques, raciales, philosophiques, confessionnelles et politiques : la démocratie, la justice, l’égalité, la liberté, la coopération, l’économie sociale, le commerce équitable et le tourisme solidaire.

© Photo

Dès le début des années 1960, la Fédération Léo Lagrange initiait les premières formes de coopération avec les États nouvellement indépendants d’Afrique et Madagascar sous la forme d’échanges de jeunes ou de formations, puis de chantiers internationaux. Mais au-delà de l’aspect de rencontre et de partage d’expériences, la Fédération a toujours mené une réflexion plus générale, rejetant l’idée d’une coopération conçue comme une fin en soi. La Fédération Léo Lagrange s’engage à contribuer, au niveau international, à la construction d’une parole forte, responsable, de progrès et de justice sociale.

En 2008, le mouvement adapte ses statuts pour concrétiser son internationalisation. Désormais, les associations de droit étranger peuvent adhérer à la Fédération et participer à la vie démocratique du réseau. Pour la première fois, au sortir de son 23e congrès, le conseil d’administration de la Fédération compte un collège de représentants étrangers de 3 membres.

Cette internationalisation n’est pas un vœu pieu ou une vitrine, c’est un processus qui vise à dépasser le prisme national pour permettre à chaque personne impliquée dans le mouvement Léo Lagrange, à chaque secteur de la Fédération d’envisager ses réflexions, ses projets avec une vision internationale. L’internationalisation se traduit sur le terrain et couvre l’ensemble des champs d’action de la Fédération.

En Europe

La Fédération Léo Lagrange apporte un soutien aux acteur.rice.s jeunesse qui favorisent l’autonomie et la mobilité des jeunes en Europe dans une perspective d’insertion sociale, culturelle et citoyenne (programme ERASMUS +, Corps européen de solidarité, partenariat avec l’Office franco-allemand pour la jeunesse). Au plan national et en réseau avec de nombreux partenaires, elle entend participer à la construction d’une Europe ouverte, solidaire et citoyenne. Avec le soutien de la Commission européenne et de l’OFAJ, de nombreux projets en faveur de la mobilité sont ainsi développés.

195 bénéficiaires des dispositifs OFAJ dont 70 dans le cadre d’une formation professionnelle

 

Près de 100 jeunes parti.e.s en mobilité professionnelle

.

En Afrique

L’internationalisation de la Fédération Léo Lagrange en 2008 est un signal fort qui a permis d’asseoir une dynamique tournée vers la mise en réseau, le partage et la déclinaison des savoir-faire, la coconstruction, la mise en lumière et en mouvement de la société civile. Elle a également permis d’affirmer l’appartenance au réseau des 10 Fédérations Léo Lagrange constituées sur le continent africain depuis la fin des années 1990.

La dimension internationale de la Fédération se veut la plus transversale possible, elle concerne tous les établissements régionaux, structures fédérales et associations affiliées, proposant ainsi une éducation populaire moderne, s’inscrivant du local à l’international. Avec les dix fédérations Léo Lagrange africaines, elle met en place des projets de développement de l’animation volontaire à travers la formation d’animateur.rice.s, de formateur.rice.s et de directeur.rice.s ainsi que la création d’espaces de loisirs.

La Fédération Léo Lagrange offre à tou.te.s et particulièrement aux jeunes, par le biais de rencontres, chantiers internationaux et échanges interculturels, la possibilité de progresser dans sa connaissance du monde en conscience des problématiques de développement local, économique, social, éducatif ou culturel. Ces expériences nourrissent leur engagement en leur permettant d’être acteur.rice de leur projet, tout en restant dans une démarche de développement local et de partenariat avec les associations, les collectivités et les pouvoirs publics.

10 animateur.rice.s de développement associatif dans les 10 Fédérations Léo Lagrange africaines

 

3 accueils de loisirs Léo Lagrange au Bénin, Côte d’Ivoire et Cameroun

 

1 formation d’animateur.rice.s sur la lutte contre les discriminations au Mali avec 13 stagiaires formé.e.s en 2018

 

2 séjours de tourisme éthiques et solidaires organisés au Bénin en 2018

 

69 représentations dans 40 villes et villages différents, en 2018, de quatre créations théâtrales produites et diffusées par Léo Lagrange Nord-Ile-de-France et Léo Lagrange Bénin. Les bénéfices de ces représentations permettent le financement d’accueils de loisirs au Bénin ainsi que la formation d’animateur.rice.s

.

 Au Proche-Orient

En 2013, une convention de partenariat a été signée entre la Fédération Léo Lagrange et le gouvernement régional du Kurdistan-Irak. L’objectif est d’accompagner le ministère de la Culture et de la Jeunesse dans la mise en œuvre d’une politique jeunesse globale, en résonance avec les valeurs de l’éducation populaire, comportant des programmes de formation, des activités et des outils pédagogiques appropriés.

La Fédération Léo Lagrange et la Fondation France Libertés ont lancé la mise en œuvre d’un programme de développement de l’animation péri et extra-scolaire dans trois camps de réfugié.e.s du Kurdistan irakien ainsi que l’appui à la structuration de l’éducation non-formelle à travers la création de parcours de formation d’animateur.rice.s et de formateur.rice.s certifié.e.s par le gouvernement et assurés par Campus Léo Lagrange et un comité pédagogique Léo Lagrange.

22 animateur.rice.s formé.e.s et 13 formateur.rice.s certifié.e.s en 2018

 

Plus de 8 000 enfants bénéficiaires de sessions d’activités dans 12 camps de réfugié.e.s et déplacé.e.s au Kurdistan d’Irak

Vers le haut