Remaniement ministériel : une prise en compte de la jeunesse à saluer

Photo Benjamin Géminel
Le remaniement ministériel de ce 16 octobre 2018 a fait émerger la thématique de la jeunesse au cœur de l’organisation gouvernementale, avec son inclusion dans l’intitulé du ministère de M. Jean-Michel BLANQUER, et la nomination d’un secrétaire d’Etat en charge de ces questions, M. Gabriel ATTAL.

La Fédération Léo Lagrange ne peut que se réjouir de cette évolution, tant sont prégnants les besoins et enjeux liés à la jeunesse et à l’adolescence dans notre pays. Afin de rompre avec les interventions en silo, trop souvent éparpillées et illisibles pour les premiers bénéficiaires, nous avons toujours défendu le principe d’une politique de jeunesse transversale et ambitieuse, permettant d’accompagner les jeunes dans l’acquisition de leur autonomie.

Egalité des opportunités pour tous ; accès aux droits, à la mobilité, au logement, à la formation, aux loisirs et aux vacances ; lutte contre le décrochage scolaire… Autant de sujets qui méritent d’être portés au plus haut niveau de l’Etat, et pour lesquels la Fédération Léo Lagrange s’emploie à construire des réponses innovantes depuis plus de soixante-dix ans.

Monsieur Attal sera également chargé de mettre en œuvre le Service national universel (SNU), dispositif désormais rattaché au champs de l’éducation, ce dont nous nous félicitons.

La Fédération Léo Lagrange a toujours défendu la nécessité d’un temps vécu en commun par tous les jeunes d’une classe d’âge. Depuis plus de quinze ans, nous militions pour la création d’une période obligatoire de rassemblement, d’informations et de formation, débouchant sur des possibilités d’engagement volontaire. A travers ce nouveau dispositif, nous appelons de nos vœux l’atteinte de trois objectifs : permettre aux jeunes de faire l’expérience de la mixité sociale ; favoriser l’acquisition et le partage de valeurs, de savoir-être et de savoir-faire à travers de nouvelles formes d’apprentissage ; outiller les jeunes et les informer sur les opportunités qui s’offrent à eux, notamment en termes d’engagement.

La Fédération Léo Lagrange mobilisera son expérience et ses moyens pour contribuer à faire de ce Service national universel un véritable projet de société qui fait sens.

Télécharger le communiqué de presse 

La Fédération Léo Lagrange est une association d’éducation populaire reconnue d’utilité publique qui intervient dans les champs de la petite enfance, de l’animation et de la formation professionnelle. Réseau associatif engagé pour contribuer au bien-être social, la Fédération fédère l’ensemble de ses acteurs (3000 bénévoles et volontaires, 5500 salarié.e.s, 64000 adhérent.e.s) autour d’une ambition forte : celle de casser les déterminismes et d’œuvrer pour la transformation sociale par l’action éducative non formelle, l’insertion et la qualification à tous les âges de la vie.

En savoir plus : www.leolagrange.org

Contact presse
Camille Dombret – 01 53 09 00 10 – camille.dombret@leolagrange.org
Amélie Jouve – 01 53 09 00 11 – amelie.jouve@leolagrange.org

 


Vers le haut