Portfolio Une journée dans un Hub Léo

Trop grand.e.s pour l’accueil de loisirs et trop petit.e.s pour l’espace jeunes, les 11-15 ans sont une tranche d’âge délicate avec des besoins spécifiques.
« On ne peut pas avoir une approche traditionnelle des loisirs avec les 11-15 ans », explique Philippe Richier, animateur référent Hub à Margny-lès-Compiègne (60). « Avec des adolescents, nous pouvons commencer à co-construire des projets. Ils ont envie de s’impliquer mais il faut être très présent et aller vers eux. »

© Photos Benjamin Géminel

  • « On dirait que je suis en train de faire une œuvre d’art ! », s’exclame Cindy, 13 ans. Aujourd’hui, une dizaine de jeunes se sont donné rendez-vous au Hub pour réaliser un salon de jardin à partir de matériaux de récupération. « Nous les aidons à envisager les loisirs par un autre prisme que celui de la seule consommation », commente Claire, volontaire en service civique.

  • « Et toi, tu aimerais être quoi ? Ingénieur recherche et développement ? Pilote ? » Au même moment, dans les locaux, Caroline et Solène découvrent les métiers du secteur aéronautique et du transport aérien grâce aux affiches métiers réalisées avec Boeing, partenaire du Hub Léo.

  • « Se rencontrer, créer des amitiés, se familiariser avec les nouvelles technologies, apprendre à filmer… c’est tout ça un Hub ! », poursuit Philippe. Et ça marche ! « Ryan adore passer du temps au Hub. Il en revient toujours avec le sourire », témoigne sa maman. Avec le Hub Léo, la Fédération Léo Lagrange a l’ambition de donner les moyens aux adolescent.e.s de s’émanciper en privilégiant une pluralité d’approches éducatives : éducation aux médias, éducation citoyenne, découverte des métiers et de l’entreprise, découverte du territoire et de ses ressources, activités sportives, animations culturelles.

  • « Le hub, c’est un accueil de loisirs en mieux ! », résume Ryan, 11 ans. « Moi, je suis nouvelle », explique Solène, 11 ans. « Le Hub m’a aidée à me faire de nouveaux amis. Il y a une bonne ambiance et plein d’activités sympas ! »

  • « Ici, j’apprends de nouvelles choses. Aujourd’hui, par exemple, j’ai joué à Super-Cap qui m’a permis de mieux connaître les différents handicaps qui existent », témoigne Mohamed, 11 ans. Le Hub s’attache à développer l’analyse, l’esprit critique et la créativité des jeunes pour les rendre acteur.rice.s du monde qui les entoure. « Mais je peux aussi m’installer pour lire. On peut se poser et être tranquille, tout simplement. »

  • Chaque année, les animateur.rice.s référent.e.s Hub participent à des journées de formation. L’objectif est de préparer les rassemblements annuels, se former à des techniques d’animation autour des nouvelles technologies et du numérique ou encore travailler sur la notion d’engagement. « C’est l’occasion d’élargir les compétences des animateurs Hub et de réfléchir à l’évolution du dispositif », explique Lucile Brisebarre, cheffe de projet Hub Léo.


Vers le haut