Accueil | PRESSE | « Parents Autonomie Réussite », un dispositif pour faciliter l’insertion professionnelle de parents en situation de précarité

« Parents Autonomie Réussite », un dispositif pour faciliter l’insertion professionnelle de parents en situation de précarité

Dans le cadre de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté, la Fédération Léo Lagrange, en partenariat avec l’organisme de formation IFRA, lance « Parents Autonomie Réussite », un dispositif expérimental inédit qui conjugue accueil des enfants en crèche et insertion professionnelle, pour les parents isolés et/ou en situation de précarité. Pour éviter la bascule vers la pauvreté, ou de s’en extraire, ce projet propose un processus d’accompagnement global et adapté de la personne tout en facilitant la garde d’enfants, garantissant la disponibilité pour réussir son parcours d’insertion et de formation.

Fruit de la réponse à l’appel à projet national, coordonné en région Auvergne-Rhône-Alpes par la Commissaire Mme Cecilie Cristia-Leroy, ce dispositif est mis en place depuis mars dernier dans des crèches du Rhône (Rillieux-la-Pape) et de la Loire (Saint-Etienne), et présente des débuts prometteurs : 8 familles ont bénéficié d’un accompagnement et ont déjà entamé des cycles de formation ! A terme, l’objectif de « Parents Autonomie Réussite » est de développer davantage de passerelles entre les acteurs de l’insertion, l’emploi et la formation ainsi que les crèches, sur l’ensemble du territoire.

La Fédération Léo Lagrange poursuit son engagement pour une politique de la petite enfance ambitieuse et porteuse d’avenir et propose à travers « Parents Autonomie Réussite » des actions d’accompagnement et des formations qui permettent de reprendre pied dans la société et/ou dans la vie professionnelle, de développer l’autonomie. Avec l’IFRA, acteur majeur de la formation, présent depuis plus de 40 ans en Auvergne-Rhône-Alpes, Léo Lagrange Petite Enfance a identifié certains freins, dans le cadre de parcours d’insertion de publics dits « fragiles » (parents isolés, bénéficiaires RSA et minima sociaux).

« Nous avons constaté avec les équipes de l’IFRA, que nous travaillons avec des publics qui se croisent, qui ont des problématiques communes : d’un côté, les usagers et futurs usagers des crèches, en situation de précarité, parents isolés, rencontrant de multiples freins sociaux et sans emploi durable ; de l’autre des personnes bénéficiaires de minimas sociaux, suivies dans le cadre des dispositifs d’insertion et de formation, pour qui les problématiques de garde d’enfant ne sont pas résolues. Notre but : donner du temps aux parents afin qu’ils puissent s’engager dans un parcours de formation. », explique Aurélie Henrion-Gayet, Directrice des activités Petite Enfance de la Fédération Léo Lagrange.

Avec « Parents Autonomie Réussite », dispositif inédit et sur-mesure, la crèche porte un projet social inscrit dans son territoire

Concrètement, au sein de chaque crèche, un référent Petite Enfance est désigné avec comme rôle de faciliter les interactions entre les familles, le chargé d’accompagnement et l’institut de formation. Les familles bénéficient d’un accompagnement délivré par un professionnel de l’IFRA, qui intervient directement sur site également.

« Parents Autonomie Réussite » tire toute sa valeur ajoutée de la qualité de l’accompagnement qui se fait « avec » la personne et qui se construit à partir d’un diagnostic global et des priorités d’actions partagées. Tout au long du parcours, des ateliers collectifs ou individuels sont proposés en fonction des besoins. Les professionnels de la Fédération Léo Lagrange orientent et font le lien entre les usagers et les organismes, tels que les missions locales ou Pôle Emploi, pour participer à la transversalité des actions menées sur le territoire et offrir un accompagnement le plus global possible.

La crèche, premier lieu de prévention

« Trouver un accompagnant en insertion au sein d’une crèche est une véritable nouveauté ! Chaque famille est prise en compte au regard de ses besoins, de ses attentes et des problématiques qu’elle rencontre. Ce projet, totalement inédit, permet de rassembler les expertises et multiples compétences Formation et Petite Enfance de la Fédération. Accueillir une population éloignée de l’emploi, sur ces sites, fait sens pour nous. », ajoute Karine Baudouin, Délégué territoriale Petite Enfance Léo Lagrange Centre-Est.

Par ailleurs, « Parents Autonomie Réussite » répond aux nouvelles directives européennes, dans le cadre du plan Stratégie Pauvreté, et place la crèche comme premier lieu de prévention. Ces sites ne sont pas envisagés comme un simple mode de garde. Cette démarche, portée par la Fédération Léo Lagrange et appuyée par Adrien Taquet, secrétaire d’État en charge de l’enfance et des familles, donne aux structures petite enfance un rôle social.

Des débuts prometteurs en Rhône-Alpes !

Depuis mars dernier, « Parents Autonomie Réussite » est déployé dans 2 crèches, situées à Rillieux-la-Pape (Les Calinous) et St-Etienne (La Source), de 60 berceaux chacune. Ces sites, à proximité de structures de l’IFRA, permettent une prise en charge plus facile des familles et des formations en crèche.

Déjà huit familles ont été accompagnées par les chargés de mission et parmi celles-ci, Hanane Ourahou dont la fille Malak fréquente la crèche stéphanoise depuis plus de deux ans : « J’ai reçu un message sur l’application puis un mail et j’ai répondu en disant que l’étais intéressée. Cela arrivait vraiment au bon moment, je ne savais pas à qui m’adresser pour préparer le A2 de français. J’étais au début de ma 2ème grossesse, c’était il y a quelques mois, en mars dernier. (…) « C’est très important d’avoir ce regard extérieur sur mon parcours, je ne connais pas vraiment les possibilités et le marché de l’emploi. »

« C’est inattendu que ça prenne aussi vite et avec autant d’efficacité. Ce projet permet aux équipes de proposer un accompagnement au-delà de celui, déjà très important, de la parentalité. C’est valorisant et positif pour tous ! », complète Aurélie Henrion-Gayet.

Au service des jeunes enfants, de leurs parents et des collectivités

Depuis 2004, la Fédération Léo Lagrange est un partenaire privilégié pour gérer et animer les structures petite enfance de manière adaptée aux besoins des territoires et des populations. Elle assure aujourd’hui le fonctionnement de plus de 100 établissements sur l’ensemble du territoire et gère au quotidien quelque 3000 places d’accueil pour le compte des collectivités.

Travaillant d’ores et déjà avec 100 quartiers prioritaires de la politique de la Ville (QPV), Léo Lagrange s’engage pour le bien-être des habitants des quartiers, au-delà de la mission qui lui est confiée. Son approche en « parcours individualisés » lui permet de s’inscrire dans la continuité des actions menées par chaque acteur institutionnel et de terrain.

« Le projet porté par Léo Lagrange a tout de suite attiré notre attention car il répond à deux objectifs au cœur de la stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté : accompagner la socialisation du jeune enfant en permettant l’accueil en crèches tout en allant vers les parents en situation de précarité pour leur proposer – sur place – un accompagnement afin qu’ils retrouvent dans les meilleures conditions possibles la voie de l’insertion sociale et professionnelle. », conclut Cecilie Cristia-Leroy, Commissaire à la lutte contre la pauvreté auprès du Préfet de région Auvergne-Rhône-Alpes.

A propos de la Fédération Léo Lagrange

Association d’éducation populaire reconnue d’utilité publique, héritière de la philosophie optimiste de Léo Lagrange (sous-secrétaire d’État aux sports et à l’organisation des loisirs en 1936), notre Fédération mobilise, depuis 1950, l’éducation non formelle (actions éducatives et de loisirs) et la formation tout au long de la vie pour contribuer à l’émancipation individuelle et collective et lutter contre toute forme de discrimination. Elle intervient aujourd’hui dans les champs de l’animation, de la formation professionnelle et de la petite enfance et accompagne sur l’ensemble du territoire les collectivités et acteurs publics dans la mise en œuvre de politiques éducatives, socioculturelles et d’insertion.

Guidée par son Manifeste « Nous demain : pour un progrès durable et partagé » (2019), la Fédération Léo Lagrange est attachée à la non-lucrativité et l’utilité publique de ses actions en réaffirmant son appartenance à l’économie sociale et solidaire (ESS). Au contact quotidien des citoyen.ne.s, elle occupe une position de vigie sociale qui lui permet d’identifier les besoins sociaux et d’accompagner l’émergence de projets au profit de la collectivité.

6600 salariés
900 000 usagers et bénéficiaires
500 collectivités partenaires

Dans la petite enfance : 3 000 places, 1200 professionnels, 110 établissements d’accueil du jeune enfant.

En savoir plus : www.leolagrange.org

 

A propos de l’IFRA

Depuis 40 ans, l’IFRA est un acteur de la formation présent sur les Régions Auvergne–Rhône-Alpes et Bourgogne–Franche Comté. Membre du réseau Léo Lagrange Formation, l’IFRA œuvre pour la formation tout au long de la vie et participe au développement des individus, de leur capacité d’analyse, de leur autonomie, à l’accroissement de leurs connaissances et à leur accès à la qualification.

 

Contact presse
Agence Giesbert & Mandin
Justine Guigues
j.guigues@giesbert-mandin.fr – 06.89.89.17.96